Ecrire l’homosexualité, par Marcel Proust, jeune écrivain

Jeune homme nu assis, 1855, Hippolyte Flandrin « Pour relever avec ma bouche le coin de vos lèvres, je donnerais ma vie. » (Marcel Proust, 25 ans) On a longtemps cru à la fable d’un double Proust, d’abord le mondain, le salonnard, l’homme des frivolités et des badinages de la conversation, ensuite l’écrivain, solitaire, sérieux, sorte d’empereur…

A la recherche du temps perdu, cahiers de jeunesse, par Marcel Proust, écrivain

Dans les désastres en cours, quelle joie de lire des phrases aussi belles, aussi limpides, aussi intelligemment sensibles, que celles de Marcel Proust. On connaissait leur existence, mais on ne les avait pas lus. Il s’agit des « soixante-quinze feuillets » écrits en 1908, retrouvés au domicile de Bernard de Fallois qui les avait reçus de Suzy…

André Malraux, écrivain d’art, par Jean-Yves Tadié, essayiste

« Je suis, écrit André Malraux, un esprit religieux sans foi. » Universitaire et éditeur, Jean-Yves Tadié est l’auteur, essentiellement chez Gallimard, de biographies et d’essais remarqués sur Marcel Proust, Jules Verne, Claude Debussy, l’art du roman. Son dernier opus sur André Malraux, Histoire d’un regard, collige des textes écrits depuis 2004 – préfaces et introductions –…

Une histoire vagabonde de la littérature romanesque, par Philippe Le Guillou, écrivain

Essai de critique subjective sur l’art du roman à travers les siècles, écrit par un lecteur assumant totalement ses goûts parfois hétérodoxes, Le roman inépuisable, de Philippe Le Guillou, est un éloge de la littérature comme capacité d’émerveillement. Entrée particulièrement enthousiasmante dans un domaine romanesque marqué par sa liberté et sa puissance protéiforme, cet ouvrage…