La pharmacie de Sade, par Gérard Macé, écrivain

La France ? Des siècles de paysannerie, de chevalerie, et une bibliothèque comme nulle part ailleurs. Les aménageurs de l’industrie triomphante ayant ravagé les campagnes et la plupart des accès aux villes ? Ils n’existent tout simplement pas, leurs méfaits les ayant remplacés corps et âme. La morale ? Recouverte par la moraline et le…

L’extravagante beauté du Deep South, et le mal, par Sally Mann, photographe

On connaît essentiellement Sally Mann pour son livre sublime Immediate Family paru en 1992, dans lequel la photographe américaine née en 1951 dévoilait sans fausse pudeur sa vie de famille, et le corps nu de ses enfants, entre innocence et approche intuitive de la sexualité. Une ferme de cent soixante hectares, une rivière, des arbres…

Une femme vers la liberté, par Olivier Cornil, fils et photographe

Professeur d’atelier à l’ESA Saint-Luc Liège, école supérieure de photographie, Olivier Cornil est aussi photographe anecdotier, bidouilleur passionné, adepte de la lenteur et des surprises révélées au tirage. On peut découvrir son travail dans le livre et l’exposition éponyme Dans mon jardin les fleurs dansent (Les éditions du Caïd), qui un hommage, un portrait amoureux…

A Paradise in my room, par Saul Leiter, photographe

Chers amis morts trop tôt, cher enfant, cher grand-père, dépêchez-vous de ressusciter, un livre vient de paraître qui est un petit paradis, In my Room, de Saul Leiter. Pendant plus de vingt ans, l’artiste américain a photographié dans ses studios new-yorkais de l’East et du West Village ses compagnes, ses amantes, ses amies. Ces femmes…

Le paradis des enfants sauvages, par Alain Laboile, photographe

Après les magnifiques familles Geneste (deux volumes sur quatre déjà parus chez Filigranes, couvrant un empan chronologique de vingt-quatre ans, 1992-2016) et Vansteenwinckel (livre Nosotros chez Yellow Now), l’actualité photographique nous offre l’occasion de rencontrer la tribu Laboile, non moins touchante. Très appréciée des réseaux sociaux, la petite planète Laboile est un concentré de joies,…

La contre-image, par Antanas Sutkus, photographe lituanien majeur, par François-Nicolas L’Hardy et Jean-Marc Lacabe

La présentation en France de l’œuvre du photographe lituanien Antanas Sutkus, au Château d’Eau à Toulouse, puis actuellement à l’Hôtel Fontfreyde de Clermont-Ferrand, est une véritable joie, tant l’impression de découvrir un continent inconnu est forte. Fort d’une archive considérable, Antanas Sutkus a porté sur son pays et ses habitants, alors que la censure et…

L’amour vu par un chat, par Joseph Charroy, photographe

Photographe, éditeur (éditions Primitive), amoureux (de Florence Cats), Joseph Charroy aime les petits livres rares et furtifs, conçus comme des gestes poétiques radicaux. Noirs & blancs poussés à l’extrême, grains des images, compositions d’atome de lumière montrant la délicatesse et le feu des corps ensemble, la vie brute, oisive, inentamée, les secrets partagés entre initiés…

Fixer des vertiges, par Clarisse Gorokhoff, écrivain

J’ai découvert Clarisse Gorkohoff, et ses deux livres parus chez Gallimard (De la bombe, Casse-gueule), par l’entremise du photographe Frédérick Carnet, à travers un texte écrit pour accompagner l’une de ses séries, Les faces cachées (présentée dans L’Intervalle). Clarisse Gorokhoff est un écrivain de nécessité, cherchant par le travail de la phrase et des thèmes…

Gide et Malraux, une amitié capitale

« Les artistes ne viennent pas de leur enfance, mais de leur conflit avec des maturités étrangères. » (Les Voix du silence) Il faut toute la puissance d’une maison d’édition comme Gallimard pour publier, avec la fondation Catherine Gide, un livre aussi dense et richement illustré qu’André Gide, André Malraux, L’amitié à l’œuvre, 1922-1951, quand la curiosité…

Gabriel Gauny, ouvrier mangeur d’idées, par le philosophe Jacques Rancière

« Ma misérable éducation, rétive par instinct et pauvre de mémoire, laisse courir ses syntaxes séditieuses comme une  bande de vandales poursuivis par la loi. Mais déchirez la superficie de roman pour entrer dans ses pénétrations. Peut-être que vos désirs y rencontreront des amis intérieurs et souriront aux espérances ascétiques, aux lointaines aspirations de notre âme…

Dada Africa, ou Dada plus que Dada

Il n’est pas improbable que le mouvement Dada, né en 1916 à Zurich au Cabaret Voltaire, soit pourtant bien en avant de nous-même, et que sa déflagration se fasse d’autant plus ressentir aujourd’hui que l’époque s’enfonce dans le conformisme moral, la force motrice de la bêtise, et l’impossibilité de remettre en question son fondement étroitement…