Oiseaux, symphonie du confinement, par Christophe Maout, photographie

Les confinements furent pour les oiseaux une bénédiction, notamment pour les martinets noirs – à ne pas confondre avec les hirondelles – qu’a pu observer Christophe Maout à partir des fenêtres de son appartement parisien boulevard Voltaire. Son regard, de l’ordre d’un ornithologue autodidacte, est aujourd’hui exposé dans la collection Des oiseaux chez Atelier EXB…

France moisie, je vote Bernanos

J’étais perdu dans notre pays avili, ayant abandonné une grande part de ses valeurs anarcho-chrétiennes. Il me fallait une direction, un guide spirituel, un destin au-delà de la survivance politique à bas coût. Je lisais dans les journaux et les réseaux sociaux des points de vue intelligents, moraux, raisonnables, tenus par des personnalités éminemment respectables…

Ode à la liberté, par la revue L’Atelier du roman

« Combien peu nous chaut la liberté, cette inconfortable solitude, et quel entrain nous avons mis à élaborer les outils de notre propre asservissement. » (Slobodan Despot) Je n’arrive pas à trouver le temps de lire attentivement tous les numéros de la revue de Lakis Proguidis, L’Atelier du roman, j’ai bien entendu tort. Sa dernière livraison intitulée…

Manifeste féministe & écrits modernistes, par Mina Loy, poète

« Aime ce qui est atroce dans l’ordre pour en découvrir le noyau sublime. » Femme supérieurement libre, Mina Loy (1882-1966) fut une comète. Après sa redécouverte par l’excellente biographie de Mathieu Terence, Mina Loy éperdument (Grasset, 2017), les éditions Nous proposent un florilège de ses écrits radicaux, Manifeste féministe & écrits modernistes. Assumant la cruauté de…

Jeux de soumission, par la revue liégeoise Turlupin

 ©Michael Dans / Turlupin / Hématomes Editions Comme l’écrit Ludwig Wittgenstein, ou plutôt Karl Lagerfeld, « Tout est question de goût ». On peut par exemple aimer, que l’on soit homme ou femme, femme-homme ou homme-femme, les jeux de soumission SM.  ©Michael Dans / Turlupin / Hématomes Editions Consacré à ce thème de haute dialectique, le premier…

Japon, où la folie rôde, par Nicolas Boyer, photographe

©Nicolas Boyer Protégé de toute influence étrangère avant l’ère Meiji, le Japon se prête à l’exotisme, d’autant plus que sa culture fascinante influence aujourd’hui bon nombre de jeunes occidentaux adeptes de mangas, de sushis et de produits technologiques manufacturés Made in Japan.  Pour tenter de comprendre ce pays, et approcher au mieux son idiosyncrasie, le…

Roman, culture et société, par Claudio Magris et Mario Vargas Llosa, écrivains

« Victor Hugo, écrit Claudio Magris, pouvait utiliser la même langue, le même style, la même écriture dans ses romans et dans ses pamphlets contre Napoléon III. Kafka, lui, n’aurait pas pu utiliser l’écriture et le style de La Métamorphose dans une intervention politique, par exemple pour défendre les mineurs de Silésie. » Texte né d’une rencontre,…

La joie comme profondeur, par Jean Ferrero, photographe, collectionneur

Man Ray © Jean Ferrero « Il y a des adultes qui jamais n’ont été des enfants. » (Jacques Prévert, Spectacle, Gallimard, 1951) La quatrième de couverture claque comme une gifle donnée à notre époque mortifère : « Jean Ferrero, né en 1931, aura fait tous les métiers. Tour à tour haltérophile, modèle nu aux arts décoratifs, photographe professionnel,…

Cicéron et la cause de la liberté, par Stefan Zweig, écrivain en exil

« Le plus sage qu’un homme intelligent et pas très courageux puisse faire lorsqu’il en rencontre un plus fort que lui, c’est de l’éviter et d’attendre sans honte le moment où la voie redevient libre. » Peut-être. Publié en français en 2013, soixante-quinze ans après son élaboration, dans le volume Romans, nouvelles et récits de Stefan Zweig…

De l’engagement personnel, par Paul-Louis Landsberg, philosophe

« Jeté dans un monde plein de contradictions, chacun de nous éprouve souvent le besoin de se retirer du jeu, de se mettre à l’écart « au-dessus » des événements, en spectateur détaché. » Décédé en 1944 dans le camp d’Oranienburg, auteur de Essai sur l’expérience de la mort (1937) et de Le Problème moral…

Jacques Higelin, par Nicolas Comment, auteur-compositeur, photographe

« Vivez heureux aujourd’hui, demain il sera trop tard. » Pour dire la vie et la très belle personnalité de Jacques Higelin, les éditions Hoëbeke ont demandé à l’un de ses amis, Nicolas Comment, photographe, mais aussi auteur-compositeur, d’évoquer ses souvenirs et sa perception de l’œuvre devenue populaire d’un artiste ayant d’abord symbolisé le rock…