MYOP, de tous les yeux, par Pascal Maitre, Julie Hascoët, Olivier Monge et Jean Larive, photographes

© Pascal Maitre C’est la fin d’une belle aventure éditoriale initiée par l’agence MYOP, soit la publication de vingt-et-un ouvrages regroupés en quatre livraisons de quatre volumes, et une de cinq – présentés au fur et à mesure dans L’Intervalle. Vingt-et-un cahiers photographiques proposant d’entrer dans l’univers de chacun des photographes de l’agence créée par Guillaume…

L’air privé de lumière des corps en révolte, par Ulrich Lebeuf, photographe

Il est évident que la grève générale est un préalable à toute discussion dans la bascule des rapports de force. Il est évident qu’un certain nombre de secteurs clés de l’économie doivent être nationalisés, et que l’hypothèse communiste n’en est encore qu’à ses balbutiements. Il est évident que les pulls noirs à capuche ont de…

Les vivants, les jours, et les nuits, par les Myopzines réunis – volume trois

Pour les étourdis ayant oublié mon précédent article sur le projet MYOPZINE (cliquer ici), petit rappel : « MYOPZINE c’est 21 ouvrages autoédités par chacun des photographes de l’agence Myop. Vingt-et-une histoires choisies par chacun des photographes de l’agence comme les vingt-et-une lettres qui composent « Mes Yeux Objets Patients », le vers de Paul Eluard à l’origine de…