Saeta, un chant cordouan, par Miles Aldridge, photographe

© Miles Aldridge « Je ne suis pas croyant, mais je crois au Caravage. » (Miles Aldridge) Nous ne pouvons plus douter. Il nous faut des ferveurs de Semaine sainte, une foi inébranlable, une évidence, un feu de transfiguration. Dans son œuvre sur la piété cordouane, intitulée Cordoba, publiée chez Louis Vuitton dans la collection Fashion Eye, le…

La fidélité et l’exaltation, par la revue Novo

Alicudi, Italie, 1988 ©Françoise Nunez « Aligner des faits ne vous mènera pas pour autant à la vérité. » (Hunter S. Thompson) Pour qui habite dans le Finistère, l’excellente revue Novo est un secret très bien gardé par les habitants, peut-être encore assez sauvages, je ne sais pas, du Grand Est. J’y découvre avec beaucoup d’émotion deux…

Naples, cité des femmes indociles, par Cristina Ferraiuolo, photographe

©Cristina Ferraiuolo Naples est la véritable capitale de l’Italie. Ses enfants, gamins des rues, ragazze, en sont chaque jour les véritables refondateurs. Ses reines ? des jeunes filles indociles à scooter fonçant à toute vitesse dans les rues du quartier espagnol, des abeilles, des papillons de pierre de lave. ©Cristina Ferraiuolo C’est ainsi que la photographe…

Autoportait dans l’atelier, par Giorgio Agamben, philosophe

Autoportrait (près du Golgotha), 1896, Paul Gauguin, huile sur toile, Museu de Arte de Sao Paulo Assis Chateaubriand « Un crabe qui tient un papillon en l’air au-dessus de lui entre ses pinces. » Autoportrait dans l’atelier est l’un des plus beaux livres du philosophe Giorgio Agamben, peut-être son plus beau. Il s’agit d’un autoportrait intellectuel, bâti…

Sanglier, mon ami, mon frère, par le collectif belge 1010

© 1010 / Editions Le Mulet On pourrait être dans le Montana avec des pêcheurs à la truite, des chasseurs de grizzlis, et des désaxés ivrognes. On pourrait, mais on n’y est pas tout à fait, puisqu’il s’agit ici des Ardennes belges, photographiées par dix photographes pour le troisième volume d’une trilogie très free (Bruxelles,…

Être mordu, par Suzanne Doppelt, poète

« blanc sur blanc la lumière enlève les bords, métallique ou de plomb une couleur toxique sonne comme un silence dans ce cadre asséché, ils sont moitié immobiles entre le blé et le tabac trié enroulé et classé à même le sol antique tout pèse c’est un curieux sortilège domestique, un ennui si profond que doit…

Les enfants, les soldats et les fous, Mettray, identités d’une revue

« Toute éducation est d’abord une éducation à la joie, à la créativité et à la singularité. » (Rhizomatique, Stéphane Breton) Je ne sais pas qui lit la revue Mettray, mais cette publication d’apparence artisanale quasi intégralement conçue par Didier Morin à Valréas, dans le Vaucluse, est excellente. Le dernier sommaire (numéro de septembre 2020) fait picoter…

Transpirant jusqu’au cœur, par Simon Johannin, écrivain

© Simon Johannin « J’ai cueilli pour toi des fleurs et des médicaments / J’ai fait bleuir ta peau en la serrant trop fort / On ne faisait pourtant rien d’autre / Que bagarrer l’amour » Après deux livres remarqués pour leur beauté radicale et leur façon brute de d’exprimer la dérive des corps dans une époque…

La couleur des yeux de Paul Gauguin, par Serge Airoldi, écrivain

« Dionysos est parfois mis en scène chevauchant des juments bleues. » Parce qu’elles sont le fruit d’une culture libre et sauvage – et non en pot, comme le disait ironiquement Nicolas Bouvier -, certaines œuvres sont immédiatement des fêtes pour l’esprit. Ainsi Rose Hanoï, de Serge Airoldi, herbe folle poussée entre les pavés de…