Translaturi me salutant, un entretien avec James Joyce, écrivain catholique

« Il est étrange, Monsieur Hoffmeister, que tous les instants de cet été me semblent des plus sacrés. » Il faut imaginer James Joyce entouré de langues de feu, écrivant pendant près de quinze ans Finnegans Wake dans une Pentecôte ininterrompue. En France, peu nombreux sont les aventuriers ayant tenté de traduire ce monument, don du Verbe,…

Sartre à contretemps, par François Noudelmann, essayiste

« Vivement la littérature dégagée ! » (Sartre, 1952) On peut être pour ou contre Sartre, préférer avoir tort avec lui en dénonçant ses excès verbaux – « Tout anticommuniste est un chien. », l’appel au meurtre de la préface des Damnés de la terre, de Frantz Fanon – que raison avec ses détracteurs donneurs de leçons, et bien moins…

Ne me parlez surtout pas de musique, Glenn Gould par lui-même

w « Puis-je en placer une, maintenant ? » Excentrique sublime, Glenn Gould (1932-1982) était aussi très drôle, à la façon d’Antonin Artaud, ou de Woody Allen. « Je trouve que vous coupez quelque peu les croches en quatre, M. Gould. » Plus loin : « Oh, certains de mes amis sont critiques, mais je…

L’amour vu par un chat, par Joseph Charroy, photographe

Photographe, éditeur (éditions Primitive), amoureux (de Florence Cats), Joseph Charroy aime les petits livres rares et furtifs, conçus comme des gestes poétiques radicaux. Noirs & blancs poussés à l’extrême, grains des images, compositions d’atome de lumière montrant la délicatesse et le feu des corps ensemble, la vie brute, oisive, inentamée, les secrets partagés entre initiés…