Iran 1979-1983, une révolution par les livres, par Hannah Darabi

C’est un livre dont on ressent immédiatement la puissance et dont on sait qu’il comptera pour longtemps, non parce qu’il est de grand format et se révèle immanquable dans la bibliothèque, mais parce que l’Histoire y éclate de folie et de fureur à la moindre page. Voilà donc un ouvrage dont la science ne masque…

Le Rire de De Kooning, par Jean-Hugues Larché, écrivain

Vous connaissez De Kooning, vite, de Philippe Sollers, publié une première fois aux éditions de La Différence en 1988. Vous connaissez Le Rire de Rome, livre d’entretiens trop peu lu du même joyau avec Frans De Haes datant de 1992 (Gallimard, L’Infini). Ne manquez surtout pas aux éditions Olympique* (Bordeaux), le premier ouvrage de Jean-Hugues…

Le Spleen de Téhéran, et les merveilleux nuages, par Jafar Panahi

Il y a chez les cinéastes iraniens contemporains (Abbas Kiarostami, Jafar Panahi, Asghar Farhadi, Moshen Makhmalbaf) comme un goût de l’errance (de préférence en voiture), de la mise en abyme (vertige borgésien des récits) et de la métaphysique (l’arbitraire d’un emprisonnement n’est pas impossible) faisant des œuvres de ces artistes de vrais objets de fascination…