A Perugia, vers la déchirure, par Christophe Manon, écrivain

©Gaël Bonnefon « J’étais au bout du rouleau. / Comme une épave, je flottais entre deux eaux, / passant de l’espoir à l’angoisse / sans y comprendre rien. / J’avais besoin d’être seul pour le travail des larmes. » A Pérouse/Perugia, Christophe Manon a vécu l’enfer. Parti dans la cité de l’Ombrie sur les traces de ses…

Per non dormire, par Jean-Louis Comolli, écrivain, cinéaste

Qu’elle était verte ma vallée, John Ford, 1946 « Ecrire un peu, me disais-je, repousse le terme. Ce sont les mots qui tiennent ensemble les vivants et les morts. Rien d’autre. Il est bien que le moment arrive où tout ce qui reste des vies vécues, des images portées par les souvenirs, des sensations éprouvées, des…

Sortir des envoûtements narratifs, par Camille de Toledo, écrivain

« Nous autres Sapiens narrans, disposons de deux types d’appuis : ceux primordiaux, concrets, du corps, et ceux sémiotiques, qui viennent avec le langage et la lecture des signes. Nous tenons au monde par des prises concrètes et par des encodages – des histoires, des fictions, des contes, des équations, de algorithmes, des cartes, des chiffres… –…

En Pandémie, par Barbara Stiegler, philosophe, et Philippe Forest, écrivain

« Le monde d’après, c’est un monde désinfecté mais pollué, c’est le monde d’avant mais en pire.  En plus hygiénique. En plus eugéniste. Exsangue. […] Une humanité saine, silencieuse, censurée d’émotions, centrée sur l’amnésie du leader. Son dogme. Ses insomnies (de guerrier). Elevée dans la haine de la dissonance. Et l’amour de la Javel. » (Alexandre Labruffe,…

Reprendre vie, par Barbara Stiegler, philosophe, chercheuse, gréviste

« A partir du 17 novembre, je bascule. » Chacun avec nos armes, nous allons devoir reprendre vie, vite, ou continuer à dénaître. La catastrophe écologique en cours et la violence du néolibéralisme au moment de son naufrage imposent de penser les conditions d’une vie nouvelle, bien plus large que les restrictions et les polices…

My chief happiness manager est un salaud, par la revue Lignes, n°62

Le dernier numéro de la revue Lignes (62), consacré aux « mots du pouvoir et au pouvoir des mots », est excellent, qui offre à ses contributeurs la participation à un dictionnaire critique permettant, à la façon de Victor Klemperer, ou de Eric Hazan, de faire un état des lieux des maux langagiers pourrissant notre…

Il n’y a pas de dehors, par Guka Han, écrivain

« Est-ce qu’il y a une sortie pour sortir de tout ça ? » Dans ce monde-là, Seoul s’appelle Luoes. C’est un lieu de haute solitude, dangereusement pollué, où les nuages radioactifs sont en forme de pénis. Il y règne un calme étrange, celui d’une morgue, ou d’un désert. Tout y est vide, les rues…

Vers la poésie, ou la mort, par Varlam Chalamov, écrivain russe

« Pour ma part, j’ai depuis longtemps décidé de consacrer le reste de ma vie à cette vérité-là. » Varlam Chalamov, auteur mondialement connu des Récits de la Kolyma, œuvre retraçant sous forme de fragments son expérience concentrationnaire dans les mines d’or de l’Extrême-Orient russe, eut le courage, après sa libération en 1951, de rétablir…