L’éblouissement des lignes, par le photographe Eric Bourret

© Eric Bourret - Zero L'infini - Ocean 2014 - 445
© Eric Bourret – Zero L’infini – Ocean 2014

Eric Bourret est un photographe de seuils, d’espaces physiques qui sont aussi des territoires d’esprit.

Ciel et terre perdent leurs limites, se fondent, s’épousent, changent de nom.

Avec l’altitude, l’oxygène se raréfie, l’esprit se modifie, il y a des apparitions.

La mémoire se trouble, se libère, se clarifie, les fantômes sont des évidences.

Le passé n’est plus qu’un lointain avenir, un présent de nuages et de dilutions.

© Eric Bourret - Ocean 2013 - 5725
© Eric Bourret – Ocean 2013

S’installe une impression durable de monde premier, qui est aussi la forme que prend le destin lorsque nous quittons les rives de l’orgueil.

Les notions d’arrière et d’avant-monde n’ont plus de sens, il faut survivre dans la clarté d’un soleil filtré.

Un homme s’avance, ses sensations sont celles d’un enfant suspendu à la corniche de ses rêves. La peine, l’effort, l’obstination dans la marche provoquent des sueurs, des suées, préludes à de grandes découvertes quand l’être est un feuilleté de gazes palpables.

© Eric Bourret - walk - dans la gueule de l'espace - France 2010 - 217 7
© Eric Bourret – walk – dans la gueule de l’espace – France 2010

Ayant passé plusieurs années entre terre et ciel, il se pourrait bien qu’Eric Bourret ne soit plus de ce monde, mais se soit transformé en une particule liquide.

Dans sa série « et l’espace fera de moi un être humain » (2005-2015), le photographe a construit de façon sérielle un cosmos d’eaux et de pénombres, de moires et de glaces, d’étendues désertes et de remous premiers.

Ses recherches graphiques sont celles d’un plasticien découvrant dans les confins l’éblouissement des lignes.

© Eric Bourret - walk - Excuse me, while I kiss the sky - Himalaya 2011 - 22.4
© Eric Bourret – walk – Excuse me, while I kiss the sky – Himalaya 2011

Le vertige gagne le spectateur manquant de repères. C’est une chance d’atteindre enfin le renversement des horizons, de renaître en âme, bouchon de liège flottant entre le terrestre et le céleste, dans une aube sans fin.

Flaques de neiges, flaques de ciels, flaques de pierres, flaques de crêtes, tout est en ordre.

Au photographe dûment chaussé reviendra la tâche de témoigner de la beauté apolitique des extrémités du vivant.

© Eric Bourret - walk - dans la gueule de l'espace - France 2010 - 136 2
© Eric Bourret – walk – dans la gueule de l’espace – France 2010

Eric Bourret expose à la Galerie du Canon (Toulon) du 15 septembre au 18 novembre 2017, aux côtés de Jérôme Dupin, Arthur Aillaud, et Michel Duport – Galerie du Canon

© Eric Bourret - Galerie du Canon Toulon sept 2017 51

Découvrir l’ampleur du travail d’Eric Bourret

© Eric Bourret - et l'espace fera de moi un etre humain - Catalogue d'exposition - Arnaud Bizalion editeur - musee Ziem

 

Eric Bourret, et l’espace fera de moi un être humain, photographies 2005-2015, textes de Philippe Piguet et Pierre Padovani, Arnaud Bizalion Editeur, 2015, 112 pages

carnet-de-marche-eric-bourret

Eric Bourret, Carnet de marche, Belledonne, Dévoluy, Oisans, Vercors, textes d’Olivier Cogne, Chantal Spillemaecker, Elisabeth Chambon, Pierre Padovani, Arnaud Bizalion Editeur, 2017, 256 pages

timescape-eric-bourret

Eric Bourret, Dans la gueule de l’espace, texte de Baldine Saint Girons, Arnaud Bizalion Editeur, 2015

Arnaud Bizalion Editeur

© Eric Bourret - Venise Venezia Venice - 8
© Eric Bourret – Venise Venezia Venice

Lire mon article dans L’Intervalle sur le livre Carnet de marche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s