Précaires oui, mais ensemble, par les photographes Marie Sordat & Damien Daufresne

swan-song-II-18

Rumeurs de Damien Daufresne & Marie Sordat est un livre d’artiste publié à cinquante exemplaires à l’occasion d’une exposition ayant eu lieu à Berlin en mars 2017 (Fotofabrik Bln Bxl).

Rumeurs est un ouvrage fait main qu’on ouvre avec précaution, tant se ressent lors de l’effeuillage sa délicatesse de composition : deux livrets se faisant face, qu’on découvre au même rythme, ou non, des images en noir et blanc entrant en résonance, ou non, des imperfections, ou non, délicieuses.

02 damien daufresne
© Damien Daufresne

Le nom des auteurs inscrit au crayon gris.

Deux photographes se connaissant peu ont travaillé ensemble à l’élaboration d’un objet unissant étonnamment leurs regards.

Au lecteur d’associer les images, laissant opérer le hasard, ou s’amusant à les faire dialoguer selon un double principe de concordances formelles et de contrepoints.

short-tales-15
© Marie Sordat

Des hommes en costume, de dos / Une femme ( ?) au dos nu assise à califourchon sur une chaise.

Un trou dans la glace / Des chiens noirs à la recherche de la queue d’Ysengrin.

Un poisson-lune / La cape flottante d’un jeune homme.

08 damien daufresne
© Damien Daufresne

Des traces de pas dans un sous-sol sale et humide / Un couple nu se tournant le dos.

Un envol de pigeons / Une femme forte portant lunettes de soleil et ailes d’albâtre d’un ange gigantesque.

01-cendres
© Marie Sordat

Un enfant presque effacé par la brume / Un autre, chauve, marchant dans une ville en construction.

Le naufrage d’un navire / un ciel que strient des nuages.

Un ventre nu, nombril du monde / une petite fille sous la feuillée.

07 damien daufresne
© Damien Daufresne

Un escalier / Un ponton.

Bien sûr, c’est à la fois moins et plus que cela, toute nomination tendant ici à réduire un champ de perception pensé comme le plus ouvert possible.

swan-song-II-28
© Marie Sordat

On peut mettre en lien le poisson-lune avec le ponton, ou le trou dans la glace avec l’enfant chauve, l’image manquante étant une image mentale née de la rencontre entre deux photographies mélangeant leurs eaux comme dans un delta fluvial.

On pense à l’esthétique d’un Michael Ackerman, à ses rêves noirs, à ses personnages issus des hauts-fonds de l’humanité, à la mélancolie interminable, à l’âpreté de l’existence.

01 damien daufresne
© Damien Daufresne

On pense à la revue japonaise Provoke, à Takuma Nakahira et Yutaka Takanashi, aux expérimentations formelles, à l’urgence de créer en temps de catastrophe.

On pense à la poésie contemporaine, aux vers libres, aux textes performés, aux silences bruissant de voix et de cris.

kosovo-jpg1000-18
© Marie Sordat

Marie Sordat & Damien Daufresne appellent cela Rumeurs, soit un flux d’empreintes visuelles que structure un sentiment de précarité.

Le magnétisme de leurs images procède d’un principe de trébuchement et de rééquilibrage de dernière minute, d’un funambulisme se confondant avec l’humaine condition de chacun de leur spectateur.

Tout est, tout disparaît, rien ne pourrait être, et pourtant tout se tient.

Rumeurs-by-Marie-Sordat-et-Damien-Daufresne-tipibookshop-9

Marie Sordat & Damien Daufresne, Rumeurs, 2017 – 50 exemplaires

swan-song-II-10
© Marie Sordat

Site de Marie Sordat

06 damien daufresne
© Damien Daufresne

Site de Damien Daufresne

Tipi Bookshop (Bruxelles)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s