Vie héroïque, vie discrète, par Adolfo Kaminsky, faussaire et photographe

« Si je dors une heure, trente personnes mourront. » Militant clandestin durant quatre décennies, Adolfo Kaminsky fut un faussaire de génie, fabriquant des faux papiers par milliers – jusqu’à cinq cents par semaine au plus fort de la guerre -, mais il développa également une œuvre photographique personnelle, restée secrète jusqu’à ce jour, par…

L’étoile manquante, un récit de l’écrivain photographe Amaury da Cunha

« L’image ne dit rien de tranchant sinon la violence du réel qui n’a pas de nom – pas de camp. » Ce sont des textes d’une page, des récits interrogeant l’énigme d’images fondatrices, des fantômes, des fantasmes. Elles sont prises à l’objectif de l’inconscient et se développent par l’écriture. Elles apparaissent dans Basse lumière de l’écrivain…

La possibilité de l’ataraxie, par Nolwenn Brod, photographe

Tout part chez la photographe Nolwenn Brod d’une volonté d’explorer la dimension de la rencontre, qu’elle soit d’ordre immédiatement familiale/intime, ou qu’elle prenne des chemins plus inattendus. Sa recherche est de l’ordre d’une volonté d’unifier ce qui semble apparaître d’abord comme une antinomie, vivants et non-vivants, affects positifs et négatifs, mondes du dehors et du…

Merveilles de la dévastation, par Amaury da Cunha

Histoire souterraine, d’Amaury da Cunha, est un diptyque. Premier battant : un roman, publié aux éditions du Rouergue. Des chapitres courts, des silences, des fantômes. Deuxième battant : HS, publié par les éditions Filigranes, en grand format et avec une impression de papier journal, une série de dix-huit photographies, tels des échos indirects, une autre façon de…

La photographie comme théâtre des apparitions, par Marie Maurel de Maillé

Pier Paolo Pasolini distinguait un cinéma de prose d’un cinéma de poésie. A bien des égards, le travail photographique de Marie Maurel de Maillé se rattache à cette deuxième catégorie. Epanchement du songe dans la vie réelle, ses images relèvent à la fois de l’intime et de la création d’une contre-allée, désirable, habitable, sortes d’hallucinations…

Lire et vivre Yves Bonnefoy, rencontre avec le photographe Amaury da Cunha

Amaury da Cunha est un artiste ne séparant pas son travail sur l’image de son travail sur les mots. Attentif aux procédures esthétiques de dévoilement et d’apparition, la fréquentation du poète Yves Bonnefoy nourrit son approche de la réalité, entre manque et surabondance de visibilité, entre mystère et illumination, entre silence et épiphanie, entre absence…