La politique des auteurs, par Patrick Le Bescont, éditeur

le

donne-moi-ta-main_filigranes_3

J’aimais beaucoup les petites images pieuses que me donnait de temps à autre mon arrière-grand-mère lorsque j’étais enfant.

J’en ai toujours une dans mon portefeuille, au dos de laquelle, de sa belle écriture d’institutrice née en 1899, elle me témoigne une affection qui ne s’est jamais démentie – et jusqu’à ce jour.

J’ai grandi, les portraits de la Vierge Marie ne m’ont pas quitté, mais il y en désormais d’autres, beaucoup d’autres.

Ainsi depuis quelques jours les vignettes autocollantes issues de livres édités par Patrick Le Bescont pour Filigranes Editions, publiées dans un petit livre à la couverture rose, Donne-moi ta main…

Six cents exemplaires : six cents fois Yvonne Kerdudo, Samuel Gratacap, Emmanuelle Bousquet, Guillaume Geneste à faire voyager par la poste, sur des enveloppes par exemple.

Six cents fois Laure Vasconi, Rip Hopkins, Gilbert Garcin, Julien Magre, à coller çà et là pour enchanter le quotidien.

Six cents fois Claudine Doury, Julien Mignot, Corinne Mercadier, Elina Brotherus à offrir aux regards des moins blasés.

Six cents fois SMITH, Richard Pak, Sara Imloul, Bernard Descamps, comme autant de blasons dans une bibliothèque.

donne-moi-ta-main_filigranes_1

Et Rima Samman, Bernard Plossu, Stéphane Duroy, Philippe Graton.

Marie Maurel de Maillé, Isabelle Vaillant, Aglaé Bory, Kourtney Roy.

François Huguier, Amaury da Cunha, Marilia Destot, Anna Malagrida.

Denis Darzacq, Nicolas Comment, Lisetta Carmi, Frédéric Stucin.

Une exposition portative en trente-deux photographies pour le premier volume d’une collection – appelée Imagettes – amenée à croître inexorablement.

Comme une glycine d’images.

Patrick Le Bescont nous présente ses amis, qui sont nombreux, très beaux, inventant ensemble un archipel des plus désirables, porté par une maison d’édition à qui tous doivent une part de leur visibilité, si ce n’est leur reconnaissance publique.

Qui a vu en 2020 le mur d’images composé par Patrick Le Bescond pour les trente ans de Filigranes à la galerie Les Filles du Calvaire a compris ce que peut la politique des auteurs lorsqu’elle est le fruit d’un travail de fond et d’un amour de l’art ininterrompu.

télécharger

Donne-moi ta main…, conception graphique Patrick Le Bescont, Filigranes Editions, 2021 – 600 exemplaires

donne-moi-ta-main_filigranes_

Filigranes Editions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s