Manifeste féministe & écrits modernistes, par Mina Loy, poète

« Aime ce qui est atroce dans l’ordre pour en découvrir le noyau sublime. » Femme supérieurement libre, Mina Loy (1882-1966) fut une comète. Après sa redécouverte par l’excellente biographie de Mathieu Terence, Mina Loy éperdument (Grasset, 2017), les éditions Nous proposent un florilège de ses écrits radicaux, Manifeste féministe & écrits modernistes. Assumant la cruauté de…

L’esprit des lieux, par Guillaume Zuili, photographe

Ce qui frappe d’emblée dans l’œuvre de Guillaume Zuili est la dimension temporelle : le temps est en effet chez lui une matière, une pâte à traverser, opaque et translucide, l’énigme fondamentale. On perçoit dans son travail photographique le fleuve de l’Histoire, des chaos, des drames, et la formidable inventivité humaine pour imaginer les conditions…

La lumière comme pouvoir de transfiguration, par le photographe Helmar Lerski

« […] notre atelier […] avait […] deux fenêtres, une à l’est et une à l’ouest, qui étaient toutes deux hermétiquement fermées. J’ai carrément ouvert ces deux sources de lumière […]. Et, en poursuivant ce jeu, en laissant couler sur l’objet toutes les sources de lumière de l’atelier, en opposition aux principes de la photographie, j’ai…

Ils ne mouraient pas tous, mais, par Rafael Garido, écrivain

« Roues à aubes / que l’eau bregmienne retourne / . » Livre hybride (textes/images), Vis-à-Vis, de Rafael Garido (éditions Zoème, 2017) est un ouvrage qui frappe immédiatement par l’inventivité de son dispositif et son bilinguisme assumé (français/espagnol) : une double couverture, une possibilité de faire pivoter l’objet, de le retourner et le renverser pour le lire deux…

Zbigniew Dlubak, l’indépendance de l’art

Méconnu en France, Zbigniew Dlubak (1921-2005) est pourtant l’un des plus grands artistes de la scène polonaise de la seconde moitié du XXème siècle. Ayant réalisé ses premières photographies dans le camp de concentration de Mauthausen en 1944, alors qu’il y est interné pour faits de résistance, Dlubak n’aura de cesse d’expérimenter un art que…

Sarcophage, anneaux de pénombres, le premier roman de Rafael Garido

S’il existait encore quelque chose comme une idée d’avant-garde (des solitudes aux yeux de flammes s’avançant dans la nuit), nul doute que le premier roman de Rafael Garido, Sarcophage (Inculte, 2016), s’y rattacherait par sa radicalité formelle, et son désir de frapper du verbe l’enclume de nos représentations dominantes. Repéré notamment pour ses traductions du…