Manifeste féministe & écrits modernistes, par Mina Loy, poète

e8836f1511dd5d2656cfe9ad4b56c990

« Aime ce qui est atroce dans l’ordre pour en découvrir le noyau sublime. »

Femme supérieurement libre, Mina Loy (1882-1966) fut une comète.

Après sa redécouverte par l’excellente biographie de Mathieu Terence, Mina Loy éperdument (Grasset, 2017), les éditions Nous proposent un florilège de ses écrits radicaux, Manifeste féministe & écrits modernistes.

Assumant la cruauté de ses désirs, l’épouse du poète boxeur Arthur Cravan refusa de faire prévaloir la légende douloureuse sur les beautés des fulgurances existentielles.

Ayant connu les plus grands génies de son temps (Joyce, Freud, Duchamp, Picabia, Pound, Tzara, Brancusi, et tant d’autres), la poétesse proclame, dévergondée et provocatrice : « Je pense vraiment que nous serions dans une meilleure situation si le monde était gouverné par des artistes irresponsables, du genre à avoir des amis noirs, qui aiment les putains et se lèvent tard. »

Du carcan de l’Angleterre victorienne (naissance) aux Etats-Unis des années 1960, en passant par Florence (Italie), la vie de Mina Loy, qui mourra dans l’oubli à quatre-vingt-quatre ans dans le Colorado – est un arrachement perpétuel à ce qui tend à l’emprisonner, un refus des conventions et de toutes les formes de la normopathie sociale.

New York 1937 : Breton la décrit comme un « génie à l’état brut ».

Henry Miller : « Il m’a semblé que je parlais à une âme ancestrale. Je ne crois pas qu’il y ait quelque chose au monde qu’elle ne comprenne pas. »

Elle : « Tomber amoureux est le tour de passe-passe qui donne à un être humain des proportions devant lesquelles s’effacent tous les points de référence ordinaire. »

De l’émotion oui, mais de l’esprit avant toute chose, la liberté étant d’abord une guerre spirituelle.

Voilà pourquoi ses écrits peuvent sembler violents – elle fréquenta les futuristes et diverses avant-gardes -, parce que tenir sans faillir la ligne de la subversion est un combat de chaque instant.

La question féminine doit être repensée de fond en comble, Mina Loy proposant même le dépucelage systématique des filles pour les débarrasser du carcan de la pureté – « la destruction chirurgicale inconditionnelle de la virginité de la population féminine à la puberté. »

Sacrifier sa vertu, voilà le premier des chemins de la liberté.

« Soyez courageuses et reniez d’emblée ce pathétique boniment-cri de guerre, ‘la femme est l’égale de l’homme’. Car elle ne l’est pas. »  

Mina Loy va vite, sa pensée est énergie, impulsions, écrasement des préjugés.

« Oublie que tu vis dans des maisons, que tu pourrais vivre en toi-même. »

Le doute n’est pas de mise, il faut bondir, foncer, envoyer dinguer la honte.

La voici prophétique : « Dans un futur très proche le fait que des millions d’hommes et de femmes considèrent soit comme normal soit comme nécessaire d’épuiser leurs organismes sans récompense aucune, à l’exception du maintien de ces organismes, au fonctionnement imparfait, et le fait que cette condition sociale puisse être sauvegardée et préservée par la destruction de millions d’autres organismes humains apparaîtra comme le cauchemar d’un criminel fou. »

Nous y étions, nous y sommes, nous y serons.

Refuser le dolorisme, refuser la peur, imposer le « Non pacifique ».

Que faites-vous, qu’avez-vous fait de votre destinée divine ?

« La morale a été inventée comme excuse pour assassiner le voisinage. »

Plus loin : « La guerre n’a laissé aucune trace en nous à l’exception de la disgrâce de quelques vieilles dames qui publiquement se vautrent sur la tombe de leurs fils alors qu’elles auraient dû savoir comment mieux les élever. »

Notre visage doit refléter notre âme, notre intégrité faciale est une intégrité psychique.

Ayant fait du monde son salon, Mina Loy est un écrivain pour demain, trop géniale pour nos pauvres temps essoufflés.

9782370841049_1

Mina Loy, Manifeste féministe & écrits modernistes, traduction et préface Olivier Apert, postface Liliane Giraudon, NOUS, 2022, 84 pages

Editions Nous – Mina Loy

logo_light_with_bg

Se procurer Manifesres féministes & écrits modernistes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s