Thomas Bernhard, le cataclysme, par Gemma Salem, écrivain

« Ah Fellini lui manque ! Marcello lui manque. Gainsbarre lui manque. Orson lui manque. Où sont passés les types comme ça ? » J’écris beaucoup, certes, mais je chronique bien moins de livres que je n’en reçois, tant nombre de textes publiés me semblent inutiles, mal écrits, naïfs, moimoiesques, pleins de bons sentiments, d’un humanisme facile, et franchement…

A DJ saved my life in Clermont-Ferrand, par Julien Mignot, photographe, et JD Beauvallet, journaliste

L’exposition de Julien Mignot à l’Hôtel Fontfreyde – Centre Photographique (Clermont-Ferrand), Le photographe & son double, est un grand succès, fédérant de nombreux spectateurs autour de l’idée d’une ville dont le dynamisme et la générosité se nourrissent de musique et d’aventures esthétiques. Ville ouvrière reconvertie, marquée à gauche, Clermont-Ferrand est dans les yeux de Julien…

La vie absolue, par Victor Segalen, écrivain

J’ai beaucoup d’admiration pour Victor Segalen (1878-1919), son parcours, sa droiture, ses recherches – en Polynésie sur les traces de Gauguin, en Chine du côté des stèles et de la grande statuaire -, son ambition littéraire. Alors qu’il est reparti en Chine dans le but d’y recruter des travailleurs pour la France, il écrit à…

Brest, le peuple, la mondialisation, par Benjamin Vanderlick, photographe, ethnologue

Ethnologue et photographe, Benjamin Vanderlick a étudié, comme il l’avait fait à Lyon dans le quartier de la Guillotière, l’implantation de nouveaux commerces – désignés comme « cosmopolites » – dans le haut de l’emblématique rue Jean Jaurès de Brest (Finistère), ce point extrême de l’Europe où la mondialisation des marchandises, des hommes et des…

Une poétique du corps libéré, par Denis Darzacq, photographe

Avec Act, ouvrage consacré aux personnes en situation de handicap, regardées dans leur grâce et non leur déficience, le photographe Denis Darzacq est définitivement entré dans l’histoire de l’art et de la représentation des corps. Venu de la photographie de presse, Denis Darzacq observe son époque avec acuité, mais surtout sans s’enfermer dans la vision…

Brest, la ville, les pauvres, le port, par Gilles Walusinski, photographe

  Les Brestois gardaient vaguement le souvenir de son passage et de ses images, mais sans véritablement pouvoir en témoigner. En 1982 et 1992, le photographe Gilles Walusinski s’est rendu, dans le cadre de deux commandes, dans la cité du Ponant pour en photographier les logements, alors en voie de réhabilitation ou de destruction, les…

J’aimais l’en-allée haletante et me sentir très erratique, Victor Segalen par Thierry Girard, photographe

Pendant longtemps l’œuvre de Victor Segalen (1878-1919), médecin militaire de la marine et écrivain, ne concerna que quelques privilégiés, ou chanceux. Des noms circulent, dont s’emparent des messagers, le poète cosmographe Kenneth White, le photographe Thierry Girard. Sensible aux notions segalenienne d’en-allée et de divers, l’auteur du récent Le monde d’après aux éditions Light Motiv…

Arrêter le temps, suspendre la mort, par Wright Morris, photographe

« L’œil qui se délectait jadis du monde visible et s’efforçait parfois de l’accueillir, cherche-t-il aujourd’hui le réconfort et le trouve-t-il dans l’image photographique ? Le fait que nous voyions les « images » mieux que le monde autour de nous est à la fois l’un de nos points faibles et l’une de nos sources…

La nuit leur appartient, Astropolis, par Yves de Orestis, photographe

Astropolis est le plus grand festival techno de France. Il se déroule à Brest et dans ses environs depuis vingt-cinq ans. 1994 : première rave party (lire aussi mon article sur Lunacy, de Meyer, éditions Loco, 2019) 1997 : la fête prend encore de l’ampleur, le château néo-gothique de Keriolet près de Concarneau étant investi…

Le Nord, quarante après, par Thierry Girard, photographe

Il faut espérer qu’un jour, au milieu de la place où s’installe habituellement la ducasse, à Auchel, Méricourt, Harnes, Loos-en-Gohelle ou Pernes en Artois, dans ces Hauts-de-France si ambitieusement nommés (Madame la Marquise, détendez-vous un peu, vos collants sont troués), sera édifié un monument rendant hommage à Eric Le Brun et son équipe des éditions…

Métamorphoses en cours, par la poétesse Sylvie Nève, amie des bêtes

Vous me l’accorderez, un livre commençant par « C’est en écrivant que l’on devient écrevisse » (Hans Arp) est un drôle de zèbre. Donner la parole aux esprits animaux dessous notre peau, tel est l’objet de l’Abêtcédaire de la poétesse Sylvie Nève, trente-huitième publication de l’Arche de Noé brestoise Les Hauts-Fonds. Certains se réveillent cancrelat…