Livres de désolation, par Gérard Berréby, poète, éditeur, plasticien

Poète et responsable des éditions Allia, Gérard Berréby est aussi un plasticien, dont les œuvres circulent de plus en plus, à Marseille, en Belgique, en Italie. Son dernier projet, Libri Feriti, s’inscrivant à Venise dans une exposition collective intitulée Looking for Utopia, questionne, à partir de livres blessés, déchirés, brûlés, la place des œuvres littéraires…

L’art contre les algorithmes, par Laina Hadengue, femme peinture

Peintre autodidacte, Laina Hadengue a su plier totalement sa vie aux exigences de son art. Les personnages qu’elle peint sont en pleine introspection, à la fois sereins et happés par quelques inquiétudes secrètes. Contre la course-poursuite des images s’entre-dévorant à l’ère de la grande numérisation de nos existences, Laina Hadengue peint du temps suspendu, obligeant…

I don’t want to disappear, par Shyue Woon, photographe

Dark Cities, du photographe et architecte singapourien Shyue Woon, est un objet de haute beauté, sophistiqué, noir et lumineux telle une nuit interminable trouée d’apparitions. Cet objet astral se présente sous la forme de trois volumes, ou modules, ou capsules, réunis sous boitier cartonné. Il s’agit donc d’une trilogie, initiée en 2014, prenant pour sujets…

Der Bau, Le Terrier, par Franz Kafka

Le terrier est vivant, il parle, c’est un personnage. La terre bruit de paroles, de bavardages, d’obsessions. Le silence est partout, il est pourtant rare. Une bête a construit son terrier, elle en est fière. C’est un labyrinthe très organisé, une forteresse, car les ennemis rôdent. Il faut calculer, envisager toutes les hypothèses, une catastrophe…

Kenneth White, un diable d’Ecossais cosmographe (1)

Ecossais installé en France depuis plusieurs décennies, Kenneth White est un diable d’homme à l’esprit encyclopédique, adepte d’un gai savoir plongeant ses racines dans le vaste espace caucasien et plus généralement dans l’ensemble des mondes premiers. Sa pensée est uniciste, archipellique, deleuzienne, glissantienne, ou plus simplement poétique s’il s’agit de dépasser par là les fausses…

L’espoir est un risque que nous devons courir, par Robert Adams, photographe

La petite fille de la couverture du livre Our livres and our children, de Robert Adams (édition Steidl, exposition éponyme en cours à la Fondation Henri Cartier-Bresson) porte une robe blanche à collerette, des chaussures noires vernissées et tient d’un air grave un gobelet Pepsi. Elle apparaît dans l’ombre d’un adulte que nous ne voyons…

Les images-temps de Susan Lipper, photographe

Prises dans le désert californien entre 2012 et 2016, les photographies en noir et gris de l’Américaine Susan Lipper pourraient être des dessins au crayon. Quelques traits, des objets, des personnages, des matières, des structures, le ciel. Vous pensiez peut-être avec espoir que le désert était l’un des derniers espaces vierges de la planète, mais…

L’art pariétal du peintre et photographe américain John Divola

Vandalism est un travail de John Divola effectué entre 1974 et 1975 en Californie. Muni de bombes de peinture, l’artiste né en 1949 est entré dans des maisons abandonnées de sa ville, Los Angeles, marquant les ruines de dessins et signes formant une vaste fresque éclatée entre les diverses habitations délabrées qu’il a pu visiter,…

Japon, ou le glissement de l’archipel, par Lola Reboud, photographe

Avec son livre, Les Climats II (Japon), publié aux éditions Poursuite (2017), Lola Reboud construit un véritable objet de méditation. La couverture d’une grande sobriété offre un astre argenté sur un fond gris-noir uni, une pupille céleste, l’objectif d’un microscope, oculus structurant l’ensemble de l’ouvrage. En seize images , seize propositions pouvant conduire au satori,…

Eclats de vie tremblante en photographie, par Marie Sordat, commissaire d’exposition

Tenter une histoire de « la photographie qui tremble » depuis les années 1950 est un projet inédit, passionnant, follement ambitieux, mené par la photographe et commissaire d’exposition Marie Sordat. Exposition prévue du 22 février au 22 avril 2018 au Musée du Botanique à Bruxelles, rassemblant trente photographes de nationalités différentes et de lignes esthétiques à la…

L’être humain n’est pas une île, par la photographe Léa Habourdin

Léa Habourdin photographie à l’heure de l’anthropocène et de la sixième extinction de masse des animaux. Son regard est hanté par le sentiment d’une catastrophe que nous ne parvenons pas à arrêter. Son dernier livre, Survivalists (Fuego Books, 2017), se fait l’écho d’un mouvement aujourd’hui non négligeable d’individus pour qui se préparer à la fin…