Modern love, par Jess T. Dugan, photographe

©Jess T. Dugan « I can see desire in your eyes. / Can you see it in mine ? » C’est avec une immense délicatesse que l’Américaine Jess T. Dugan représente l’amour et le corps queer dans son dernier opus publié par les éditions londoniennes MACK, Look at me like you love me. Portraitiste et éducatrice vivant à…

Les cris des torturés, par Najah Albukai, dessinateur syrien

© Najah Albukai  « Une seule œuvre de Najah Albukai suffirait à ouvrir un procès pour condamner les criminels. Il faudrait en ce sens donner des cours aux tyrans. Première leçon : ne laissez jamais sortir de vos prisons les peintres vivants. Ecrasez-les sans attendre. » (Wajdi Mouawad) La publication an août 2018 dans le quotidien Libération de…

Roman, culture et société, par Claudio Magris et Mario Vargas Llosa, écrivains

« Victor Hugo, écrit Claudio Magris, pouvait utiliser la même langue, le même style, la même écriture dans ses romans et dans ses pamphlets contre Napoléon III. Kafka, lui, n’aurait pas pu utiliser l’écriture et le style de La Métamorphose dans une intervention politique, par exemple pour défendre les mineurs de Silésie. » Texte né d’une rencontre,…

En Pandémie, par Barbara Stiegler, philosophe, et Philippe Forest, écrivain

« Le monde d’après, c’est un monde désinfecté mais pollué, c’est le monde d’avant mais en pire.  En plus hygiénique. En plus eugéniste. Exsangue. […] Une humanité saine, silencieuse, censurée d’émotions, centrée sur l’amnésie du leader. Son dogme. Ses insomnies (de guerrier). Elevée dans la haine de la dissonance. Et l’amour de la Javel. » (Alexandre Labruffe,…

Une vie ordinaire, par JH Engström, photographe

© JH Engström Il faut souvent très longtemps, parfois toute une vie, pour trouver le lieu et la formule, soit l’adéquation entre le langage et la réalité, entre la forme rendant compte d’une expérience et la pure extériorité, entre l’intime et l’extime. Quand il constate la présence du Graal, dans le château du roi Pêcheur,…

La Reine de la patate, odyssée québécoise de la frite, par Françoise Chadaillac, photographe

© Françoise Chadaillac « Y’a pas un Québécois qu’y a pas une patate frite dans l’cœur… » Mes dernières excellentes frites en photographie datent du début de l’année 2019, avec la parution de l’ouvrage Platteland du Belge Simon Vansteenwinckel (j’en signe le texte) aux bien-nommées Home Frit’ Home Editions. © Françoise Chadaillac Autre géographie, autre époque –…

Enfermer en France, par Jean-Christophe Hanché, photographe et contrôleur des lieux de privation de liberté

Les Enfermés est un livre à dimension sociale et politique montrant des lieux où des personnes sont privées de liberté – prisons, hôpitaux psychiatriques, centres de rétention, centres éducatifs fermés, locaux de garde à vue d’un commissariat de police. Composé de photographies prises par Jean-Christophe Hanché, contrôleur des lieux de privation de liberté, cet ouvrage,…

Vivre heureux n’est pas une option, par Elise Toïdé, photographe

« Il fera longtemps clair ce soir » est un vers de la poétesse Anna de Noailles (1876-1933), dont l’œuvre célèbre la beauté paisible de la nature, la douceur des bords de lac contre l’univers urbain déshumanisant. C’est aussi un livre de photographie d’Elise Toïdé, dont le décor unique est celui du parc Jean-Moulin-Les-Guilands de…

Prendre soin, une éthique photographique, par Monika Macdonald

La beauté grave du travail photographique de Monika Macdonald, qui vit et travaille à Stockholm, est d’une humanité intense, parce que sans fard et d’une grande attention aux rêves brisés et difficultés que chacun porte en lui. In Absence (Kehrer Verlag) est un livre consacré aux femmes, aux mères, et à ces riens qui, lorsqu’ils…

Il n’y a pas de terre promise, par Paol Keineg

Nombreux sont les amis du poète et traducteur Paol Keineg à se demander quel peut bien encore être le lien à la Bretagne d’un homme qui écrivit dès son entrée en littérature deux livres majeurs, Le poème du pays qui a faim (Traces, 1967) et Hommes liges des talus en transe (P. J. Oswald, 1969)….

La menace populiste, par Jan-Werner Müller

  Dans l’essai que Jan-Werner Müller, professeur de théorie politique et d’histoire des idées à l’université de Princeton (Etats-Unis), consacre au phénomène caoutchouteux du populisme (Qu’est-ce que le populisme ? éditions Premier Parallèle), l’important semble le sous-titre : « Définir enfin la menace. » Le rejet des élites, le désir de moraliser l’action publique, la parole tribunicienne, la…