La fin du monde, le transhumanisme, la parole, par Gaëlle Obiégly, écrivain

« Les livres qui depuis toujours, non peut-être pas depuis toujours, les livres, disais-je, qui m’ont estomaqué, ce sont ceux qui ne ressemblent à rien. Il y a surtout une parole, quelqu’un qui parle. » Avant de présenter Totalement inconnu, le dernier roman de Gaëlle Obiégly (parution chez Christian Bourgois, rentrée littéraire 2022), il me plaît de…

Xinjiang, prison à ciel ouvert, par Patrick Wack, photographe

« Dix ans plus tard, la Chine ne me surprend plus, elle me déprime. C’est une machine à uniformiser. Les villes qui sortent du sol se ressemblent désespérément. C’est apparemment le prix à payer pour permettre aux masses de s’extraire de la pauvreté. » (Patrick Wack) Le Turkestan Oriental, appelé aussi région autonome ouïghoure du Xinjiang, envahi…

Futaies et dystopie, par Arno Brignon, photographe en Val de Loire

©Arno Brignon La vallée du Loir est l’un des secrets les mieux préservés de France. Une rivière belle et mystérieuse, des villages ancrés dans l’Histoire ne cherchant pas à faire parler d’eux, des faisans un peu partout, la présence discrète du Prince des Poëtes. En ces lieux où l’on respire large et bien, il y…

En Pandémie, par Barbara Stiegler, philosophe, et Philippe Forest, écrivain

« Le monde d’après, c’est un monde désinfecté mais pollué, c’est le monde d’avant mais en pire.  En plus hygiénique. En plus eugéniste. Exsangue. […] Une humanité saine, silencieuse, censurée d’émotions, centrée sur l’amnésie du leader. Son dogme. Ses insomnies (de guerrier). Elevée dans la haine de la dissonance. Et l’amour de la Javel. » (Alexandre Labruffe,…

Mourir, et puis renaître un peu, par Fabrice Thomasseau, peintre et photographe

Travaillant à la jonction de la peinture, de la photographie et de la gravure, puisant souvent ses matériaux dans la presse, Fabrice Thomasseau a produit, conseillé par Mathieu Van Assche, le très beau et intime Melancholia. S’y déploie une dimension de ruine, de solitude irrémédiable, d’effondrement. Fabrice Thomasseau invente des dystopies, des vanités pour contemporains…