Réfugiés au Moyen-Orient, par Lynn Alleva Lilley, photographe

© Lynn Alleva Lilley C’est un livre de combat, somptueux visuellement, et, politiquement, d’unité inconditionnelle. Ayant déménagé avec sa famille en septembre 2011 à Amman, l’Américaine Lynn Alleva Lilley a été confrontée directement à la question des réfugiés, la guerre en Syrie venant de commencer. Après les déplacés irakiens, les exilés syriens arrivaient en nombre…

Odyssées, ne surtout pas craquer, par Aglaé Bory, photographe

© Aglaé Bory Il y a la gestion biopolitique des déplacés, des nomades, des immigrants, et il y a la politique du regard, de la rencontre de l’autre, de l’attention. Dans Odyssées, Aglaé Bory a photographié des personnes en situation d’exil, demandeurs d’asile ou réfugiés, le plus souvent dans des centres d’hébergement. © Aglaé Bory…

Des femmes en mille morceaux, par Michaël Serfaty, photographe, et gynécologue

© Michaël Serfaty « Je ne trahis pas, je témoigne. Je ne révèle pas, je m’insurge. Je ne dévoile pas, je crie. », écrit Michaël Serfaty, gynécologue et photographe. Depuis trente ans, dans un volumineux carnet d’artiste – composé de dessins, de bouts de scotch, de ficelles et de tissus, d’images collées, de menus objets, de tickets…

Sauver les intellectuels espagnols, par Vladimir Pozner, écrivain

Un pays de barbelés, Dans les camps de réfugiés espagnols, 1939, édité par Claire Paulhan, est un livre hybride constitué à partir des archives, déposées à l’IMEC en 2002,  de l’écrivain Vladimir Pozner (1905-1992), né à Paris d’une famille de Russes émigrés anti-tsaristes. Il comprend en effet des cartes postales, des lettres, des pages de…

Ruines, le chant d’un empire, par Josef Koudelka, photographe

Grèce, Athènes(Attique), Olympiéion, tronçons de colonne de la péristasis sud.(1994) © Josef Koudelka / Magnum Photos « Qu’est-ce donc que ma substance, ô grand Dieu ? se demande en 1662 Bossuet dans son Sermon sur la mort. J’entre dans la vie pour sortir bientôt; je viens me montrer comme les autres; après, il faudra disparaître. Tout…

Cicéron et la cause de la liberté, par Stefan Zweig, écrivain en exil

« Le plus sage qu’un homme intelligent et pas très courageux puisse faire lorsqu’il en rencontre un plus fort que lui, c’est de l’éviter et d’attendre sans honte le moment où la voie redevient libre. » Peut-être. Publié en français en 2013, soixante-quinze ans après son élaboration, dans le volume Romans, nouvelles et récits de Stefan Zweig…

No one is innocent, par Adel Abdessemed, plasticien

Retracer l’histoire d’un artiste majeur en étudiant l’iconographie de ses cartons d’invitation, l’idée me plaît beaucoup, qui est celle des éditions Marval-rueVisconti dirigées par Juliette Gourlat et Jean-Noël Flammarion leur consacrant un livre de belle facture, très stimulant intellectuellement. L’artiste d’envergure internationale, d’origine algérienne – né en 1971 à Constantine – vivant en France depuis…

Les rêveries corses du promeneur solitaire, par Didier Ben Loulou, photographe

Toujours plus de pudeur, toujours plus de délicatesse, toujours plus de nuances dans le traitement des couleurs. La Corse va bien à Didier Ben Loulou, dont le nouvel opus de sa circumnavigation méditerranéenne permanente, Sanguinaires, est un hymne à la splendeur du plus proche élaboré dans une sensation de rêve éveillé. Nous sommes entrés dans…

Penser la métamorphose avec Kafka, par Léa Veinstein, chercheuse, écrivain

Comprendre comment l’œuvre d’un écrivain tel que Kafka modifie, inquiète, inspire la philosophie, tel est le sujet de réflexion de Léa Veinstein dans Les philosophes lisent Kafka. Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme, 2019), qui fut d’abord l’objet d’une thèse soutenue à l’université de Strasbourg. Lisant, avec ferveur, Kafka…

Il n’y a pas de dehors, par Guka Han, écrivain

« Est-ce qu’il y a une sortie pour sortir de tout ça ? » Dans ce monde-là, Seoul s’appelle Luoes. C’est un lieu de haute solitude, dangereusement pollué, où les nuages radioactifs sont en forme de pénis. Il y règne un calme étrange, celui d’une morgue, ou d’un désert. Tout y est vide, les rues…