Béance du fond fructifère, par Roland Sénéca, peintre, graveur

 ©Roland Sénéca « Ce fond fructifère, lui aussi, / est béant, / cette / descente / est l’une des couronnes / de fleuraison sauvage. » (Paul Celan) Plus le corps vieillit, plus il est drôle, comme celui d’un nouveau-né à peine sortir du giron. Il se disloque, s’épanche, s’épate, prend ses aises, s’écroule. Essaie encore, rate encore,…

A l’épreuve de l’île de Pâques, par François Sagnes, photographe

©François Sagnes Je dois, au hasard de la trouvaille très improbable par son éditeur de quelques cartons oubliés au fond d’un grenier, la découverte du livre Île de Pâques (1988) de François Sagnes. Cet ouvrage que l’on pensait épuisé, particulièrement bien imprimé, habité par la puissance d’un silence intérieur éloquent, est le premier titre des…

Ruisseler, par Quentin Yvelin, photographe

©Quentin Yvelin  Ah, les vertus du ruissellement ! Oui, mais pas celles auxquelles on pense désormais lorsque l’on a l’esprit politique. Non, pour Quentin Yvelin, le ruissellement – titre de son fanzine autopublié à l’issue de sa résidence de création au Larvoratoire de Douarnenez – est un principe poétique structurant son œuvre. ©Quentin Yvelin  Il s’agit…

Premières formes, premiers sons, par Jean-Guy Coulange, artiste

©Jean-Guy Coulange « Toute la nuit le ciel fut tourmenté, le Sillon chahuté. / Hier soir, j’ai baissé le store du séjour pour amortir les rafales. / De la chambre j’entendais les saccades du vent. » Après trois livres chez Hippocampe éditions, Je descends la rue de Siam (2016), La Traversée (du paysage) (2018), Route Finistère Sud…

Déserter, entrer au désert, par Louis Grall, écrivain

C’est un livre où chaque mot compte, et où les adjectifs antéposés inventent un monde où les détails scintillent comme dans une enluminure médiévale. L’histoire d’un homme venu de l’Est ayant trouvé refuge dans l’abbaye de Landévennec (Finistère), et y ayant vécu caché pendant trente ans. L’aventure d’un homme et l’aventure d’une langue, portées par…

Bienvenue à Brest, par l’association Yiriba et Benjamin Vanderlick, ethnophotographe

A l’initiative, avec l’association Yiriba, d’un projet de cinquante cartes postales idéales de la ville de Brest, imaginées par des personnes venues de tous pays et territoires non métropolitains y vivant désormais, Benjamin Vanderlick, ethnologue et photographe, poursuit son travail au long cours de valorisation de la richesse des communautés inscrites dans un même espace…

Skatepark, l’invention d’une planète, par Stéphane Ruchaud, photographe

©Stéphane Ruchaud Après le cultissime Kenned (Editions Autonomes, 2019), fanzine photographique consacré par ses utilisateurs eux-mêmes aux dernières heures du skatepark punk de Brest (Finistère), situé près de la gare, les amateurs de glisse, et plus largement ceux d’architecture, ou tout simplement de beaux livres magnifiquement dessinés, vont de nouveau se régaler avec l’ouvrage du…

Dans les Monts d’Arrée, par Anne Desplantez, photographe

©Anne Desplantez Publié dans le cadre de la résidence d’Anne Desplantez à l’ancienne poste de Plounéour-Ménez (Finistère), qui s’est déroulée au printemps et à l’été 2020, La première nuit est toujours blanche est une approche de grande sensibilité du territoire si magnétique des Monts d’Arrée et de ses habitants. Comme pour Tu connais les silences,…

Anita Conti, écologue, océanologue, photographe

 ©Anita Conti/Archives de Lorient/Filigranes Editions Il y a quelque chose de la chanteuse Damia dans le visage de l’océanologue et photographe Anita Conti (1899-1997), une malice et une mélancolie, une intrépidité et un rire de fond. Bien connue du côté de Douarnenez (Finistère) où elle est décédée, son œuvre reste un trésor à découvrir et…

Une sauvage innocence, par Michèle Le Braz, photographe

©Michèle Le Braz C’est grâce à Bernard Plossu, passeur infatigable et ami généreux, que j’ai découvert l’œuvre d’immense sensibilité de Michèle le Braz. Célébrée d’abord pour ses photographies de chevaux, si empathiques, si fraternelles – livre Chevaux du bout du monde aux éditions rennaises Rue des Scribes, 1998 – qu’elles intimident, tant elles témoignent d’une…

Douarnenez, prolétaire et armée, par Stéphane Lavoué, photographe

©Stéphane Lavoué J’ai dit à plusieurs reprises déjà tout le bien que je pense du travail photographique de Stéphane Lavoué sur les hommes, les mythes et les mythologies quotidiennes. Des grincheux lui reprochent quelquefois son systématisme dans l’art du portrait, les clairs-obscurs dramatisés, le regard informé par la peinture du Siècle d’or espagnol ou hollandais,…