En état de siège, par Colin Lemoine, écrivain

« Je suis prêt à tout pour ne plus souffrir. / Prêt à payer, sacrifier, abjurer, renoncer, apostasier, subir, endurer, remercier quand même, tendre la main, la joue, me mettre à genoux, m’abaisser, m’humilier. / Toute douleur est une soumission. / Avoir mal, c’est se préparer à obéir. » Malgré, de Colin Lemoine, est une stase, une…

Non serviam, par Jean-Louis Comolli, réalisateur critique

« Jouer le jeu ? Mais qui nous demande cela ? Quel fantasme d’unisson ? Faut-il serrer les rangs ? Devons-nous faire comme les autres ? Et cela, quoi qu’ils puissent faire, les autres ? Le rêve marchand d’une standardisation des vivants, d’un alignement des consciences qui en seraient, du coup, numérisables, séquençables et cartographiables, a pénétré toutes les têtes. Le passage…

Ne pas déserter, l’hôpital en guerre, par Cédric Gerbehaye, photographe

©Cédric Gerbehaye Conçu comme un hommage aux personnels soignants ayant travaillé sans relâche lors des trois premières vagues de Covid-19 (mars 2020-été 2021), Zoonose, du photojournaliste Cédric Gerbehaye, est un livre nécessaire et douloureux. Nous n’avions pas toujours envie de savoir, mais la réalité du travail des soignants étaient harassantes, décourageantes, désespérantes, qui essayaient pourtant…

Création et guérison, par Maude Grübel, photographe

©Maude Grübel Réalisées entre 2015 et 2018, en France, essentiellement à Marseille, après une intervention chirurgicale lourde, les photographies du livre Le Seuil, de Maude Grübel, expriment avec une grande pudeur le rétablissement et l’oubli, la blessure et l’espoir. Accompagnées de mots, issus du journal de convalescence et de travail de l’artiste, cet ouvrage témoigne…

Reprendre vie, par Barbara Stiegler, philosophe, chercheuse, gréviste

« A partir du 17 novembre, je bascule. » Chacun avec nos armes, nous allons devoir reprendre vie, vite, ou continuer à dénaître. La catastrophe écologique en cours et la violence du néolibéralisme au moment de son naufrage imposent de penser les conditions d’une vie nouvelle, bien plus large que les restrictions et les polices…

Franck Venaille, Medicine Man, c’est-à-dire poète

Qui n’a jamais lu Franck Venaille et souhaite découvrir l’une des plus belles œuvres poétiques des cinquante dernières années peut tenter de se procurer immédiatement le recueil anthologique (1966-1997) Capitaine de l’angoisse animale, publié conjointement en 1998 par les éditions Obsidiane et Le Temps qu’il fait, puis de lire, dans la même nuit de feu,…