De la Vierge à Vénus, par Patrick Chambon, peintre

Auteur de trois livres aux titres intrigants – Lacan la Scène chez Epel (2013), Oscar Wilde fabulLeux chez Hazan (2017), Lacan ô Banquet de Platon chez Erès (2017) -, le peintre et dessinateur Patrick Chambon s’est intéressé pour son dernier ouvrage à l’évolution de la représentation du corps de la femme dans la peinture, toute…

Tonner et étonner, de l’art de la citation, par Hervé Dumez, écrivain

« Je sors. Je vais m’ennuyer dehors, je m’ennuie trop chez moi. » (Hector Berlioz) La soirée était exquise, les amis formidables, l’alcool sans modération, mais le matin vous manquez de boussole, vous êtes égaré, hagard, hâve. Il faut vous rétablir, vous recentrer, retrouver le cap des phrases essentielles. La déesse Fortune a placé sur votre chemin…

Die Mädchen sprach von Liebe, Elina Brotherus, portrait d’une photographe finlandaise surdouée, par Gilles Mora

A l’occasion d’une exposition consacrée à la photographe Elina Brotherus venant d’ouvrir au Turku Art Museum, en Finlande, j’ai souhaité interroger le spécialiste français de son œuvre, Gilles Mora, auteur du premier livre d’importance consacré à son travail (éditions Hazan), La lumière venue du Nord, 1997-2015, et auteur au Pavillon populaire de Montpellier d’une exposition…

Magma, autoportrait au fond d’oeil, par Anne Voeffray

© Anne Voeffray Les images très sensorielles d’Anne Voeffray ont la qualité d’un rêve éveillé nourri d’intemporalité. Photographiant dans un état de pleine présence, dans un état de réceptivité maximal, à l’écoute des petites bulles de feu montant en elle, Anne Voeffray regarde le monde avec curiosité et confiance. L’espace qu’elle explore comme on traverse…

L’absence ne rime à rien, par le poète Jean-Pierre Vallotton (1)

Jean-Pierre Vallotton est un écrivain d’exception, fidèle à cette émotion appelée poésie, dont il a fait de chaque instant sa vie, sans tricherie. Attentive à la parole qui vient, comme on reçoit un don, son ambition poétique est de l’ordre d’une nécessité intime, à la fois inquiète et enthousiaste face aux mystères et miroitements du…

Joyeux, décalé et lucide

Une atmosphère de menace et de stupeur. Une sensation d’étouffement. Un mystère qui persiste. Des voix. L’impression obsédante d’un mal métaphysique de nature monstrueuse, d’une méchanceté fondamentale (mais quelle faute expier ? De toute façon, les derniers Indiens ont été massacrés, laissant enfin place à la civilisation), comme si la terre elle-même (les prières sont impuissantes)…