Je jure de m’éblouir, par René Depestre, écrivain

« Tenir un journal ? Pourquoi ? Pour rester attentif. A quoi ? Au monde, à soi, à la vie qui suit son cours. Ce cahier de bord, j’aurais dû le commencer il y a une quinzaine d’années. J’aurais couvert ainsi des centaines de pages sur la vie dans plusieurs pays, ayant vécu en France, en Tchécoslovaquie, en Italie,…

La couleur des yeux de Paul Gauguin, par Serge Airoldi, écrivain

« Dionysos est parfois mis en scène chevauchant des juments bleues. » Parce qu’elles sont le fruit d’une culture libre et sauvage – et non en pot, comme le disait ironiquement Nicolas Bouvier -, certaines œuvres sont immédiatement des fêtes pour l’esprit. Ainsi Rose Hanoï, de Serge Airoldi, herbe folle poussée entre les pavés de…

Le désert croît, par Pierre de Vallombreuse, photographe

Pierre de Vallombreuse est un homme constamment en mouvement, amoureux de la planète Terre au point de se désespérer totalement de son avenir, travaillant pourtant sans relâche à la reconnaissance et préservation des peuples autochtones et de la biodiversité. Sensible aux blessés de l’Histoire, aux invisibles, son œuvre photographique est une tentative de préserver une…

Zbigniew Dlubak, l’indépendance de l’art

Méconnu en France, Zbigniew Dlubak (1921-2005) est pourtant l’un des plus grands artistes de la scène polonaise de la seconde moitié du XXème siècle. Ayant réalisé ses premières photographies dans le camp de concentration de Mauthausen en 1944, alors qu’il y est interné pour faits de résistance, Dlubak n’aura de cesse d’expérimenter un art que…