Vers l’apaisement, par Alexandre Arminjon, photographe

J’ai rencontré le travail d’Alexandre Arminjon par l’intermédiaire de Fiona Sanjabi, directrice de la galerie parisienne Agathe Gaillard. Aucune publication de prestige, juste quelques informations glanées çà et là, mais la sensation immédiate d’une puissance de regard à accompagner, questionner. Par la photographie abordée dans toute son exigence, Alexandre Arminjon, qui fut l’assistant de Claude…

Ecce homo, une saison en vallée d’Aspe, par Pierre Adrian, écrivain

C’est un livre qui fait tout simplement un bien fou, non parce qu’il serait un beau voile d’illusion, mais parce qu’il apaise par sa vérité, fût-elle difficile, âpre, voire dérangeante parfois. Des âmes simples  est le deuxième ouvrage aux éditions des Equateurs du jeune Pierre Adrian (un demi-siècle) après La Piste Pasolini (2016), qui était…

La parabole du juif errant, par le romancier Hubert Haddad

« Le mélange des langues en temps de paix est la plus belle musique. » Il est possible que, pour être sauvée, Israël ait régulièrement besoin d’être refondée, ailleurs, plus loin, en terre inconnue. Cette hypothèse, l’écrivain Hubert Haddad la pose dans un roman au titre délicieux, mais non dénué d’ironie, et de douleurs, Premières neiges sur…

La structure inconsciente du mouvement, par le philosophe Bruno Traversi (partie 2)

Chercheur associé à l’université Paris Descartes et à la SFPA (Société Française de Psychologie Analytique), docteur en philosophie, Bruno Traversi, par ailleurs enseignant d’aïkido, explore la structure inconsciente du mouvement à partir des écrits de Plotin, de la correspondance entre le psychologue C.G. Jung et le physicien Wolfgang Pauli, et des pensées du Japonais Morihei…

Le parfum d’aneth d’Israël, par Carole Zalberg et Emmanuel Ruben

Pour les juifs orthodoxes, ou simplement prudents, l’alya, soit l’immigration en Israël, est une évidence, lorsque l’on vit en pays menacé – la France ? En 2014 et 2015, plus de quinze mille juifs français ont officiellement déménagé au pays de Canaan, le nombre de départs semblant actuellement refluer. Il n’est en effet pas si facile,…

Des crabes violonistes dans la boue de Rock Harbor Creek, Sylvia Plath dessinatrice

Depuis une trentaine d’années, l’œuvre de Sylvia Plath (1932-1963) est méthodiquement redécouverte (La Cloche de détresse, Le Jour où Mr. Prescott est mort), exhumée (Ariel, La traversée), commentée (le beau volume Œuvres, Quarto/Gallimard, 2011). Diariste, épistolière, romancière, et surtout poète, cette Américaine vivant à Londres fut aussi dessinatrice, développant « une sorte de style primitif » qui…