Soi-même, toujours autre, par Jacqueline Salmon, photographe

©Jacqueline Salmon / Editions Loco Je connaissais mal l’œuvre de Jacqueline Salmon, des travaux çà et là, des ouvrages au hasard, mais je n’avais pas de continuité, de fils directeurs, je ne pensais rien. Par la grâce des Editions Loco, il est désormais possible en deux livres – un livre biographique de Sylviane Van de…

Un Tex Avery écrit par Kafka sous LCD, la fin du monde, par Thomas Vinau, romancier

« La vie ce petit inventaire merdouilleux » (Thomas Vinau) L’humour apocalyptique sied bien au philosophe pince-sans-rire de l’accident et des pollutions systémiques, Paul Virilio, cité en exergue du roman (oui, si l’on veut, à la façon du caoutchouc) de Thomas Vinau, Fin de saison (Gallimard, collection Sygne) : « La fin du monde est un concept sans avenir. »…

In lingua veritas, la langue du IIIe Reich, par Victor Klemperer, philologue, et Frédéric Joly, essayiste

J’ai mis plusieurs mois avant d’ouvrir le livre de Frédéric Joly sur le philologue et universitaire romaniste allemand Victor Klemperer, La langue confisquée. J’avais tort, c’est un livre excellent sur un auteur essentiel, ayant avec courage, précision, et obstination, noté durant tout le Troisième Reich, de Dresde où il résidait, le détournement de la langue…

La dimension cachée, par Stéphanie Roland, photographe, plasticienne

Très inspirée par l’imagerie scientifique et l’univers astral, Stéphanie Roland a bâti en collaboration avec la maison d’édition hollandaise The Ericksay Connection un livre de grande singularité par sa beauté visuelle et sa dimension expérimentale, Event Horizon / L’Horizon des Evénements. « Survivaliste de manière fictionnelle », l’artiste en résidence au Fresnoy (Tourcoing) ne cesse…

L’illusion comme liberté, par Jean Baudrillard, philosophe

« Il y a un moment où on ne trouve même plus le désert. » Philosophe hérétique, sociologue cathare, « paysan du Danube » rétif à la culture dominante obligatoire vécue comme ethnocide, Jean Baudrillard est aujourd’hui trop peu lu, étudié, écouté, peut-être parce que son analyse concernant le « meurtre de la réalité »…

Les ruines, le temps, la vie absolue, par Ursula Schulz-Dornburg, photographe

Ursula Schulz-Dornburg est une artiste et photographe allemande de 81 ans vivant et travaillant à Düsseldorf. La MEP (Paris) lui offre avec Zone Grise, The Land in Between, une première rétrospective française (plus de 250 œuvres réalisées entre 1980 et 2012), accompagnant l’exposition d’un livre publié chez MACK composé de trois posters (plus une couverture…

Livres de désolation, par Gérard Berréby, poète, éditeur, plasticien

Poète et responsable des éditions Allia, Gérard Berréby est aussi un plasticien, dont les œuvres circulent de plus en plus, à Marseille, en Belgique, en Italie. Son dernier projet, Libri Feriti, s’inscrivant à Venise dans une exposition collective intitulée Looking for Utopia, questionne, à partir de livres blessés, déchirés, brûlés, la place des œuvres littéraires…

Grande-Bretagne, un petit pan de briques roses,  par Géraldine Lay, photographe

Chacun se souvient peut-être du film d’Alfred Hitchcock North by northwest (1959), La Mort aux trousses. Cary Grant y joue le rôle d’un publicitaire new-yorkais, Roger Thornhill, pris par erreur par des malfaiteurs pour l’espion George Kaplan. Le réalisateur britannique s’amuse des identités, jusqu’au vertige. Qui est qui ? Sur le vaste plateau de cinéma que…

La peinture métaphysique de Djamel Tatah

Les peintures de Djamel Tatah sont immédiatement reconnaissables : des personnages mélancoliques, songeurs ou soucieux, isolés sur des aplats de couleurs, des migrants stoïques étonnamment présents malgré leur allure de silhouettes découpées. Il y a en eux une insondable solitude, mais aussi toute la trame des drames contemporains – les millions de déplacés, de déportés, que…

Quand vous ferez la moisson dans votre pays, une dialectique du sacré et du paysage par la revue de l’Ecole nationale supérieure du paysage

« Vous qui construisez des jardins, ne faites pas des parcs, des espaces verts ; faites des marges. Ne faites pas des terrains de loisirs et de jeux, faites des lieux de jouissance, faites des clôtures qui soient des commencements. Ne faites pas des objets imaginaires ; faites des fictions. Ne faites pas des représentations : faites des vides,…