Une allumette, par Linda Tuloup, photographe

Le confinement était là, qui nous réduisait souvent, parfois nous agrandissait, en silence, en solitude, en degrés de sapience. On ne vivait plus, il fallait vivre, on pouvait craindre quelquefois de s’éteindre, ou de ne pas se réveiller. Certains inventaient des rites, des gestes de désensorcellement, des passes magiques. Chaque jour, dans ces moments où…

Maroc, sables colorés de la mémoire, par FLORE, photographe

FLORE est une photographe de l’inactuel, du contretemps, inscrivant son art dans le léger décalage entre ce qui nous aveugle du présent, et les lumières cherchant à nous atteindre depuis un fond d’intelligence très ancienne. A travers l’épaisseur du noir se confondant avec le faux-jour de nos vies, se lèvent des images de grande délicatesse,…

Paul McCartney a les yeux rouges, par Linda McCartney, photographe

Rencontrant Paul McCartney en photographiant les Beatles en 1967, Linda McCarney (1941-1998) eut une carrière de photographe de rock, mais elle est aujourd’hui essentiellement reconnue pour ses polaroïds célébrant la vie quotidienne auprès de son mari et de ses enfants. Sensible aux droits des animaux, à la question du végétarisme et à la condition féminine,…

Andy Warhol and Jean-Michel Basquiat, 860 Broadway, New York

Il y a entre Warhol et Basquiat, ces deux génies de la pop-culture américaine de la deuxième grosse moitié du XXe siècle, un jeu de fascination réciproque, qui ne permet pas de savoir qui est le plus admiratif des deux. Tous deux sont des hommes de l’image, conscients que le spectacle est un monstre dévorant…

Mourir, et puis renaître un peu, par Fabrice Thomasseau, peintre et photographe

Travaillant à la jonction de la peinture, de la photographie et de la gravure, puisant souvent ses matériaux dans la presse, Fabrice Thomasseau a produit, conseillé par Mathieu Van Assche, le très beau et intime Melancholia. S’y déploie une dimension de ruine, de solitude irrémédiable, d’effondrement. Fabrice Thomasseau invente des dystopies, des vanités pour contemporains…

Apprendre le désert, une errance photographique d’Aurore Dal Mas

Il y a des jours pour ainsi dire limbiques, se déroulant entre brumes atmosphériques et mélancolie. Vous êtes allongé sur le canapé, regardant le plafond de façon hagarde. Vous vous observez depuis les nuées, vous trouvez ridicule – il y a bien plus intéressant qu’un moi blessé, qu’un Soi désaccordé, et tant de causes à…

Le jeu du stoemp mental, par la photographe Valérie Gondran

La collection Côté photos / Les carnets des éditions belges Yellow Now, mise au point avec Bernard Plossu, est consacrée à la publication de séries thématiques extraites des archives d’un photographe ou d’un collectionneur, accompagnées du texte d’un auteur. Histoires courtes de Valérie Gondran (photographie) et Sophie Cavaliero (texte) est un ensemble d’images agencées en…

Annie Leibovitz en liberté, les premières années d’une photographe

Un bonheur arrivant rarement seul (Dévotion, de Patti Smith chez Gallimard – critique à venir), je découvre aujourd’hui The early years, d’Annie Leibovitz, soit le premier volume d’une publication au long cours de ses archives, ici consacré aux années 1970-1983. Ce sont des travaux de jeunesse, qui n’ont pas pris une ride, tant ils sont…

Quelques nuages pour Gengis Khan, fils du ciel, par Sophie Zénon, photographe

« Quand le Ciel Bleu [Tengri] d’en-haut et la Terre Brune d’en-sous furent créés, entre eux, un être humain a été créé. » Des nuages, la belle affaire. Des nuages, l’extraordinaire. Au Vème siècle avant Jésus-Christ, Zénon d’Elée (ville du sud de l’Italie), disciple et amant de Parménide, inventa, dit-on, la dialectique. Dans le jeu des thèses…

Rivesaltes, la mémoire du crime, par FLORE, photographe

12 novembre 1938. En France un décret permet l’internement des « étrangers indésirables » (600 000 personnes furent internées dans les camps français de 1938 à 1946) Dans son documentaire sidérant, No Pasaran, album souvenir (2003), Henri-François Imbert reconstituait, à partir de six cartes postales ayant circulé à l’époque de leur plein emploi, la mémoire perdue des multiples…

Le hasard après le hasard, par Corinne Mercadier, photographe (3)

Corinne Mercadier m’a confié des textes personnels, inséparables de son travail photographique. Pour prendre le temps de les savourer, je les diffuse sur trois jours. Jour 2. « La photographie et moi Se tenir derrière un rideau mouvant, déchiré par endroits, tenter d’apercevoir l’essentiel toujours moqueur, jamais entier et reculant devant moi. Faire de la photographie : faire…

Le hasard après le hasard, par Corinne Mercadier, photographe (1)

Si les photographies de Corinne Mercadier sont en quête permanente de la saisie de moments harmoniquement parfaits, c’est que se tenir debout sur le pont flottant du ciel est l’affaire d’un instant rare, d’une fraction de seconde inouïe, d’un petit miracle de composition éphémère, avant que tout ne se désordonne à nouveau. Pour faire apparaître…