Le voyage du dernier marcheur romantique, Franck Venaille in memoriam

« Ensuite je suis parti à la recherche de mon enfance. Tout se termine. Tout recommence. Je suis seul dans l’échelon ultime de la solitude. Seul à s’en faire craquer les doigts. CRAC-CRAC-CRAC. J’ai pris un verre puis un autre. Avec cette discrétion propre à ceux qui, jour après jour, s’installent parmi les Guenilles. » L’enfant rouge,…

Gabriel Gauny, ouvrier mangeur d’idées, par le philosophe Jacques Rancière

« Ma misérable éducation, rétive par instinct et pauvre de mémoire, laisse courir ses syntaxes séditieuses comme une  bande de vandales poursuivis par la loi. Mais déchirez la superficie de roman pour entrer dans ses pénétrations. Peut-être que vos désirs y rencontreront des amis intérieurs et souriront aux espérances ascétiques, aux lointaines aspirations de notre âme…