Soi-même, toujours autre, par Jacqueline Salmon, photographe

©Jacqueline Salmon / Editions Loco Je connaissais mal l’œuvre de Jacqueline Salmon, des travaux çà et là, des ouvrages au hasard, mais je n’avais pas de continuité, de fils directeurs, je ne pensais rien. Par la grâce des Editions Loco, il est désormais possible en deux livres – un livre biographique de Sylviane Van de…

L’âpre et (parfois) formidable condition humaine, par Ferhat Bouda, photographe

On peut savoir gré à Soraya Amrane pour la qualité de son regard et les livres qu’elle publie aux éditions Zoème, qui est aussi une galerie/librairie à Marseille spécialisée dans l’art photographique. Le dernier en date de ses pépites est le sixième volume de la petite collection Cahier (coédition Filigranes) confié au photographe Ferhat Bouda,…

L’être humain n’est pas une île, par la photographe Léa Habourdin

Léa Habourdin photographie à l’heure de l’anthropocène et de la sixième extinction de masse des animaux. Son regard est hanté par le sentiment d’une catastrophe que nous ne parvenons pas à arrêter. Son dernier livre, Survivalists (Fuego Books, 2017), se fait l’écho d’un mouvement aujourd’hui non négligeable d’individus pour qui se préparer à la fin…

Sortir du cauchemar de l’histoire, par la romancière Frederika Amalia Finkelstein

« Journal fictionnel », Survivre, deuxième livre de Frederika Amalia Finkelstein, est une œuvre écrite avec un sentiment d’urgence, dans une époque dominée par la terreur propagée stratégiquement par l’internationale des amis de la mort. Impossible pour la narratrice de ce beau livre bref, coupant, nécessaire comme un exorcisme, une purification, ou une continuité de respiration, d’échapper…

Dormez en paix, nous ne referons plus l’erreur, poèmes de Hashizume Bun, survivante d’Hiroshima

Les éditions du Cénacle de France (Avion, Pas-de-Calais) poursuivent de façon exemplaire leur exploration et la diffusion de l’œuvre d’Hashizume Bun, rescapée d’Hiroshima. Après la publication en 2007 du récit autobiographique Le jour où le soleil est tombé… J’avais quatorze ans à Hiroshima, nous découvrons aujourd’hui, dans une belle édition bilingue comportant des calligraphies, Bleu…

La mort au bout des yeux, par le photographe Guillaume Herbaut

7/7, du photoreporter Guillaume Herbaut (Visa d’Or 2014 à Perpignan, catégorie « Magazines ») est une série photographique sur les « Survivants ». En sept parties, L’ombre des vivants montre sous forme de tableaux (portraits, objets, lieux, paysages) des territoires chargés de drames : Shkodra (Albanie) et les dettes de sang, Oswiecim (Pologne) et le génocide des juifs, Slavoutitch (Ukraine)…

Mares de sang, fragments de cervelles et mots d’amour

Vous pensiez peut-être comme moi avec un soupçon de condescendance que Louis Pergaud n’était que l’auteur à succès de De Goupil à Margot (prix Goncourt 1910) ou de La Guerre des boutons (1912). Chers amis, comme souvent, nous nous sommes mépris. Avouons donc aujourd’hui qu’il fut un excellent épistolier, écrivant du front  à son épouse…