La symphonie du Nouveau Monde, par Georgia O’Keeffe, peintre

Célébrée dans son pays comme l’une des artistes américaines majeures du XXe siècle, Georgia O’Keeffe, née en 1887 à Sun Prairie, dans les plaines du Wisconsin, et morte en 1986 à Santa Fe au Nouveau-Mexique, est peu connue en France.  De l’autre côté de l’Atlantique, sa renommée égale celle de Frida Kahlo, mais ici dans…

Esprit de Magritte, es-tu là ? par Rémi Noël, photographe éditeur

Passionné d’images, notamment vernaculaires, le photographe Rémi Noël a créé Poetry Wanted, maison d’édition comprenant deux collections très réussies, « Qui a vu ? », ensemble de livres cartonnés destinés aux enfants à la façon d’un « cherche et trouve » photographique, et « This is not a map », cartes routières sans plan composées uniquement de photographies prises par des photographes…

Le blues, un art de vivre, par Erik Lindahl, photographe

© Erik Lindahl Blue Shots est le premier livre du photographe suédois Erik Lindahl. Fruit de vingt-ans de voyages de l’autre côté de l’Atlantique, dans le delta du Mississippi, au Texas, en Louisiane, à Chicago et sur la Côte ouest, c’est un hommage au blues tel qu’il s’invente encore aujourd’hui, entre portraits de légendes vivantes…

Un cinéma permanent, par Kourtney Roy, photographe

 © Kourtney Roy Personnage de ses propres fictions, la Canadienne Kourtney Roy, née en 1981 d’un père bûcheron et d’une mère secrétaire, est une photographe éblouissante. Le jeu, la mise en scène de son apparence, l’humour, sont des caractéristiques essentielles de son esthétique marquée par les grands espaces, notamment américains, celui des premiers migrants, des…

Portrait de l’agence photographique MYOP en ses MYOPZINES réunis

C’est le désert, pourtant croît aussi ce qui sauve. C’est une dévastation, pourtant surgissent partout des collectifs, des initiatives, des formes inventives, des énergies positives. Mon dernier éblouissement ? Les huit cahiers, en deux fois deux livraisons de quatre, de l’agence photographique MYOP, comprenant à ce jour dix-neuf artistes. Huit cahiers offerts pour le moment, par…

Le palais Claquedents, de James Ensor à Benoît Damon

Il est bon de revenir régulièrement au noir pays du peintre ostendais James Ensor. Danseurs macabres, ses squelettes inquiétants sont au fond bien plus amusants que les êtres de chair que nous sommes, et dont ils semblent se moquer sans retenue aucune. De dimension carnavalesque, l’œuvre de James Ensor est faite de masques ricanants qui…

Je ne peux cesser de me souvenir

On connaît mal, voire pas du tout de ce côté-ci de l’Atlantique, la poésie chicano/a nord-américaine, écrite soit en anglais, soit en espagnol, soit dans un mélange des deux, et « non sans qu’y apparaissent des mots savamment incrustés du nahuatl, langue des Aztèques », selon les termes de la préface très éclairante du premier recueil publié…