Connaissons-nous nos masques ? par Cees Nooteboom et Rüdiger Safranski

J’avais bien mille vies et je n’en ai pris qu’une fait partie de ces livres que l’on prend grand plaisir à ouvrir au hasard et picorer, dans la certitude que du moindre grain l’on fera un festin. Pourquoi se contenter d’une seule vie ? d’une seule linéarité ? Pourquoi ne pas se laisser réinventer régulièrement, n’importe quand,…