La rue, le peuple, la vie nue, par Loïc Seguin, photographe

LoïcSeguin_1_SMALL

 © Loïc Seguin

Half Light est un livre composé essentiellement de portraits.

Half Light est un livre brut, brutal, très humain.

LoïcSeguin_5_SMALL

© Loïc Seguin

Des corps et visages de relégués, d’invisibles, de marginaux.

Des corps et visages cabossés, violentés, fatigués.

Les personnes qu’a rencontrées Loïc Seguin, par ailleurs capitaine de police, vivent à Paris, à Belleville et du côté de la Place des Fêtes, mais on pourrait être aussi à Gênes dans les années 1970 avec Lisetta Carmi photographiant les parias.

LoïcSeguin_31_SMALL

© Loïc Seguin

L’existence est rude pour qui a chuté depuis longtemps.

Ces gueux d’aujourd’hui, ces errants, qui les regarde vraiment ?

LoïcSeguin_21_SMALL

© Loïc Seguin

Sans masque social, parfois torses nus ou nus, ils regardent le photographe, sans ciller ou en baissant les yeux, pudiques, durs, mélancoliques, désespérés.

Beaucoup ont reçu des coups, en ont donné peut-être, devant se battre, sans autre alternative que la lutte finale.

Ce ne sont pas les héros exhibés par la société du Spectacle, mais des chairs meurtries, avachies, épuisées, des yeux abandonnés, trop peu aimés.

4bis_Unknown_New_one-scaled

© Loïc Seguin

On songe au travail récent de Vincen Beeckman à Bruxelles, dans un centre d’accueil d’urgence (Le Petit Rempart, Macaronibook), mais aussi à Antoine d’Agata et à Michaël Ackerman (Half Light / Half Life).

Voici les gens de la nuit, les misérables d’aujourd’hui, les irréductibles.

2_Julianna__Erikselect-scaled

© Loïc Seguin

Vos codes de respectabilité et de réussite ? Rien à foutre.

Vos sourires d’orthodontie ? Minables.

Vos discours ? Casse les couilles.

23_Kamanda_Erikselect-scaled

© Loïc Seguin

Hall Light est un abri pour clodos, une villa patricienne pour gens chic, un temple pour les trans et les drags.  

La rue est un boxeur, les amants du macadam sont des rockstars sans public, appelez-les Voodoo Childs.

Des sous-sols crades, des portes déprimantes, des bouches d’aération méphitiques.

Alcool, fesses plates, gros ventre.

14_Paul_Erikselect-scaled

© Loïc Seguin

Voici Moïse, il n’en peut plus, a sûrement trop donné, tables de la loi brisées.

Une clope, un point de suture, un œil borgne.

Au garde à vous, soldats, la patrie vous réclame.

Mademoiselle, que faites-vous ici parmi tous ces tordus ?

18_Laurie_Erikselect-scaled

© Loïc Seguin

Rendez-vous derrière les murs aveugles, les devantures fermées par des grilles de fer, dans le cercueil des logements insalubres.

Half Light dans sa miséricorde et son accueil inconditionnel des égarés est peut-être un livre chrétien.

Half-Light+(6+of+202)+EDITED

Loïc Seguin, Half Light, edited by Myrto Steino, design par Joao Linneu, Void, 2020, 208 pages

6

© Loïc Seguin

Loïc Seguin – Void

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s