Des immensités primitives, par Réjean Dorval, dessinateur, et Emmanuel Druon, écrivain

BD dorval_dess01

© Réjean Dorval

Le temps n’existe pas, l’art l’a aboli.

Le temps a le visage d’un enfant penché sur un dessin, absorbé dans son acte, avalé par son geste de création.

Le temps n’existe pas est un bel album de grand format colligeant des dessins au fusain sur papier de Réjean Dorval, accompagnés par un texte composé par Emmanuel Druon décrivant avec sensibilité les gestes et émotions de l’artiste lors d’une marche en montagne.

Correspondant à l’exposition éponyme ayant eu lieu du 28 octobre au 23 décembre 2018 à la chapelle Saint-Martin du Méjean, à Arles, cet ouvrage est un enchantement à la dimension du bigger than life.

BD dorval_dess04

© Réjean Dorval

Sous l’arche de quelques pins majestueux, Le temps n’existe pas invente un territoire édénique de lacs de montagne et de grottes anthropomorphes, de crêtes et d’éboulis de roches.

Il faut laisser respirer ce livre sur la table du salon, ou le lutrin, ne pas aller trop vite dans le regard, offrir à chaque dessin la chance d’un plein déploiement, comme si l’espace d’exposition s’était déplacé chez vous.

Jake LaMotta boxe la planète Terre, idée superbe, graphiquement impeccable et intrinsèquement métaphysique.

Chaque dessin de Réjean Dorval est un cosmos, une totalité de présence, un mystère d’apparition.

Saturne fait danser les biche ; constellé d’étoiles, le firmament est un néant troué.

BD dorval_dess03

© Réjean Dorval

La chair d’un homme courbé se pétrifie, alors que ses mains protègent son crâne d’un accablement majeur.

Dérive des continents, dérive des sentiments, dérive des nuages de poussières formant des continents aériens.

Sensualité d’un torse masculin – d’après un détail de la sculpture de Saint-Sébastien par Le Bernin -, et d’un geste d’affection entre deux corps rapprochés.

Un papillon de nuit s’envole, il faut le montrer à l’enfant en nous, et grimper à califourchon sur son corps de géant.

Emmanuel Druon écrit : « Pour calmer le feu, j’ai plongé la tête dans le lac au jus laiteux. »

008143795

Le temps n’existe pas, dessins de Réjean Dorval, texte d’Emmanuel Druon, direction de l’ouvrage Anne-Sylvie Bameule, photographie des œuvres François Deladerrière, conception graphique Yann Linsart – The Viewer Studio, Actes Sud, 2020

Site Actes Sud

Site de Réjean Dorval

logo_light_with_bg

Se procurer Le temps n’existe pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s