Une partition de silences, par Thierry des Ouches, photographe

 © Thierry des Ouches S’apparentant à des natures mortes, des vanités ou des memento mori, les photographies de Thierry des Ouches sont des acmés de vie, offrant à leurs spectateurs la structure même du temps, dans sa loi inexorable de rouille, de peintures écaillées et d’objets rejetés par l’automaticité d’un progrès aveugle à son histoire….

Tu étais de nouveau dans le temps, par Frederika Amalia Finkelstein, écrivain

L’absence du sentiment poétique de l’existence correspond très largement pour moi à la définition de l’insupportable, auquel nous sommes quotidiennement confrontés, par ceux qui veulent diriger nos vies, ou s’en font les relais inconscients. Voilà pourquoi Frederika Amalia Finkelstein a carte blanche dans L’Intervalle. J’y accueille avec toujours autant de joie ses textes, rares et…

Ouvrir les portes, Venise à double tour, par Jean-Paul Kauffmann, écrivain

Dans son dernier récit, Venise à double tour, Jean-Paul Kauffmann raconte une obsession : se faire ouvrir les dizaines d’églises fermées de Venise, généralement pour des raisons absconses, mystérieuses, ou tout simplement oubliées par les protagonistes eux-mêmes de la fermeture des portes. A travers un livre mené comme une enquête, placé sous la haute protection…

Les régions du monde de l’esprit, par Eric Dessert, photographe

Il y a en histoire de l’art des anomalies, des oublis, des dénis, des présences fantômes la rendant passionnante pour les chercheurs d’or et de confins. Il y a des noms qui s’imposent, et qui pourtant s’amenuisent de ne pas trouver de relais critiques ou institutionnels à leur hauteur. J’ai déjà évoqué ici l’œuvre de…

Le chant d’un monde suspendu, par Marie Bovo, photographe

Comment occupe-t-on l’espace ? Quelles traces laisse-t-on de son passage ? Comment se comporte le corps dans des appartements à Alger, dans un restaurant kebab à Marseille, dans une cuisine de plein air au Ghana ? Ces questions, Marie Bovo, née à Alicante en Espagne, vivant à Marseille, ne cesse de les penser, et de…

Terres, l’inconnaissable, par Eric Bourret, photographe

Quand il marche, Eric Bourret photographie les terres, les roches, les broussailles, comme s’il s’agissait de cosmos. Dans l’apparent chaos de ce qui apparaît, l’artiste isole par son cadre des organisations formelles à la fois mystérieuses et, dans leur logique propre, de grande cohérence. La raison humaine n’est pas équipée pour comprendre la fine nécessité…

Les ruines, le temps, la vie absolue, par Ursula Schulz-Dornburg, photographe

Ursula Schulz-Dornburg est une artiste et photographe allemande de 81 ans vivant et travaillant à Düsseldorf. La MEP (Paris) lui offre avec Zone Grise, The Land in Between, une première rétrospective française (plus de 250 œuvres réalisées entre 1980 et 2012), accompagnant l’exposition d’un livre publié chez MACK composé de trois posters (plus une couverture…

Aux bords de l’ensauvagement, par Lukas Hoffmann, photographe

Artiste né en Suisse en 1981 et vivant à Berlin, Lukas Hoffmann est un photographe que passionnent les notions de territoire, de frontière, d’ensauvagement et de métamorphose. Son ouvrage Untitled Overgrowth, publié par Spector Books à Leipzig, est une ballade photographique âpre et belle sur les rivages du monde habitable, à l’instant où la nature…

Le gai savoir visuel de Niina Vatanen, photographe

Après Room’s Memory / Huoneen muisti (2013) et Archive Play (2014), Time Atlas est le dernier ouvrage publié chez Kehrer Verlag (Heidelberg, Allemagne) de Niina Vatanen. Poursuivant ses recherches sur la mémoire, la photographe et plasticienne finlandaise a rassemblé un impressionnant corpus d’images venues de tous horizons, bouleversant la chronologie et les repères visuels. Le…

L’Exorciste lit Marcel Proust, par William Friedkin, cinéaste américain

« J’ai épousé Jeanne Moreau en 1977 dans une mairie parisienne. Moreau était l’une des actrices les plus respectées de sa génération, et l’assistance comptait des célébrités : Jacques Chirac, bientôt maire de Paris, et nos témoins, le réalisateur Alain Resnais, qui m’avait présenté Jeanne, et sa femme, Florence Malraux, la fille de l’écrivain André…

Comme le rêve d’un cheval, par David Jiménez, photographe

Le feu, ses volutes, ses dragons, sa puissance de destruction, de purification et de métamorphose, est l’élément premier de la poétique de David Jiménez. Les premières photographies de son dernier opus, Universos, montrent ainsi de façon métaphorique, sur un papier plus fin que le reste des pages, l’incandescence baroque de son esprit. Photographiant à la…