Franco, un totem, un tabou, par Patrick Cockpit, photographe

bmc484

©Patrick Cockpit 

Petit livre de format italien à la couverture jaune et rouge, comme le drapeau espagnol, Franco & moi, de Patrick Cockpit, est un ouvrage au ton très ironique à propos d’un dictateur (mort en 1975) dont on parle assez peu.

Y aurait-il un tabou ? Le photographe en est certain, décidé à ne pas se satisfaire du silence concernant le passé fasciste de son pays.

L’auteur du livre Figures oubliées de la résistance féministe à l’orée du XXe siècle a ainsi pensé son ouvrage en ne masquant pas sa colère, exprimée souvent avec sarcasme.

bmc943

©Patrick Cockpit 

« Il y avait des Basques, que Franco appréciait tellement qu’il a éradiqué leur langue, leur culture et même une ville. Gernika. Guernica, en espagnol. »

Les textes sont vifs, explicatifs, oraux – façon « le franquisme expliqué aux enfants », oui, il le faut – placé en regard d’images en noir et blanc souvent taciturnes, sans éclat, presque neutres parfois. 

Un rai de lumière passe entre des tentures : il s’agit bien de sortir de l’obscurantisme, de faire vibrer le sens, d’ouvrir les yeux.

bmc591

©Patrick Cockpit 

Patrick Cockpit s’enrage : les dictateurs africains, Franco, les capitalistes coupeurs de tête, se dressent sur un même fond d’ignominies.

Il faut retirer les pavés, gratter la terre, fouiller, exhumer, comprendre, refuser les amalgames et les brouillages politiques.

On appelle cela le travail de mémoire, auquel peut contribuer la photographie.

On peut, on doit lire George Orwell – Hommage à la Catalogne, 1938 -, ouvrir les archives, faire parler les morts.

bmc604

©Patrick Cockpit 

Evoquant les sans-papiers employés par les entreprises du bâtiment, ainsi que d’autres sujets de notre actualité immédiate, Patrick Cockpit s’écrie chaque fois « mais je m’éloigne de sujet », ayant bien sûr conscience que l’histoire du déni d’humanité et des intolérances est une internationale du mépris et de la haine de l’autre, du pauvre, du gauchiste, du résistant, n’étant pas circonscrite à celle de sa patrie.

Un homme dort dans une voiture, beaucoup d’autres sont morts, allez, debout tout le monde, nous ne sommes pas encore tout à fait en Corée du Nord. 

Les salles sont vides, il faut les remplir de paroles, d’aveux, d’explications, de vérité.

bmc643

©Patrick Cockpit 

En construisant un monument grandiloquent – dominé par une croix de cent cinquante mètres -pour réunir en un même lieu les victimes de la guerre civile – Patrick Cockpit centre son livre sur ce lieu -, Franco a tenté un hold-up mémoriel, cherchant de façon feinte la concorde quand il était lui-même le symbole de la férocité.

« Aujourd’hui, à cause du gouvernement socialiste (un gouvernement de sociaux-traitres qui te gavent de libéralisme et niquent tout ce qui ressemble de près ou de loin à un service publice, comme chez nous) on a décidé de sortir les os de Franco pour les foutre ailleurs, dans un cimetière en périphérie de Madrid, à côté de sa femme, qui avait pourtant la paix depuis presque cinquante ans, la pauvre, ils l’ont trimballé par hélicoptère, ça a fait tout un plat, du coup, y a plus la tombe de Franco dans le mausolée de Franco, c’est bête. »

bmc635-2

©Patrick Cockpit 

Il fait beau en Espagne, il fait aussi une tristesse à pleurer.

Les ors du catholicisme triomphant masquent nombre de turpitudes morales et de cruautés vicieuses.

Franco & moi n’est pas un ouvrage politiquement correct, tel est son grand intérêt.

free-book-mockup-copie.TIfPni6L0FZq (1)

Patrick Cockpit, Franco & moi, textes Patrick Cockpit, édition Revelatoer, 2021

LES43875

©Patrick Cockpit 

Edition Revelatoer

4K1B3937

©Patrick Cockpit 

Patrick Cockpit – studio Hans Lucas

cover-cergy_2021_bat-final

Patrick Cockpit est actuellement exposé au Festival du Regard (Cergy-Pontoise) – du 1er octobre au 21 novembre 2021

Festival du Regard

logo_light_with_bg

Se procurer Franco et moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s