Cuba, multiple et singulière, un projet photographique collectif

le

A1

©Bert Danckaert

Where Are You From ? est un ouvrage collectif de nature documentaire porté par Cuba Photography Missions, projet initié par la structure VLIR-UOS.

Fruit d’un échange international entre l’Instituto Superior de Arte – Universidad de las Artes de Cuba et des artistes flamands, ce livre hybride témoigne sans exhaustivité, mais du point de vue de la singularité de regard des neufs photographes y participant – dont Charlotte Lybeer, déjà présentée dans L’Intervalle avec l’essai Linus’ Blanket (2019) – de la belle complexité d’un pays généralement invisibilisé par la stéréotypie des représentations dominantes.

Bert Danckaert observe des façades de cinéma, généralement imposants, notamment le bien nommé Karl Marx. La plupart (tous ?) sont désaffectés, ces temples pour l’imaginaire restant le symbole malgré tout de l’impérialisme américain par les images, soit de l’ancien temps au pays nouveau des rêves socialistes.

Mais il n’y a pas que des façades, il y a aussi des habitants, silhouettes colorées dans le paysage urbain, une voiture à l’arrêt, des hommes portant une casquette blanche, d’autres qui attendent alors que le ciel est uniformément gris ou bleu pâle.  

A2

©Charlotte Lybeer

On porte, transporte des colis, on se transporte, devant le Florida, l’Apolo, le Milan.

Bert Danckaert photographie dix-huit cinémas, d’abord sur double page, puis les isolant, enfin les regroupant en diptyques.

A présent apparaissent (Charlotte Lybeer) les corps, les visages, la sensualité de la jeunesse regardée frontalement : des jeunes femmes sexy, un garçon transgenre, des petites girls apprêtées, des post-adolescents tatoués et radieux.

En ses portraits très beaux, la photographe montre la diversité de ses modèles, affichant presque tous sur leurs tee-shirts ou leur peau des slogans, des phrases, des marques : Status Quo, Ferrari, Champion, Angelina, Femme, Gucci, Good Girls.

Les corps sont cubains, mais où sont les esprits ?

A3

©Liudmila & Nelson

Liudmila & Nelson travaillent à partir d’images d’archives et de documents déclassifiés, montrant notamment des manifestations datant des années 1950, les premiers événements de la révolution ayant eu lieu en 1953 (le pouvoir est renversé en 1959).

Des stickers monochromes oblitèrent les visages, donnant à chaque photographie un aspect à la fois pop et fantomal, étrange et presque drôle.

Faut-il protéger les identités ? Le temps n’est-il pas synonyme d’oubli ?

A4

©Simon Roberts

A côté de chaque image, les artistes reproduisent des tableaux chiffrés produits en 2018 et 2020 permettant de placer Cuba sur une échelle internationale, quant au nombre d’habitants, au système de santé, à l’émission de dioxyde de carbone, à la mortalité infantile…

A chacun alors de juger de la pertinence, de la nécessité et de la réussite ou non d’une révolution aujourd’hui tant décriée. 

Ossain Raggi photographie des paysages nocturnes luminescents, des atmosphères de devanture de club de jazz ou de station essence, de piscine de grand hôtel ou de petit bar de rue.

A5

©Ricardo G. Elias

Continuité de lumière avec les compositions colorées de Simon Roberts s’intéressant au culte vodou et au syncrétisme religieux cubain.

Il y a des fétiches, des objets votifs chrétiens, une église, un temple, une mosquée, des lieux de prière inattendus, un sanctuaire dans une forêt.

Linet Sanchez regarde quant à elle, à la façon d’une plasticienne, des structures formelles et des maquettes de bâtiments, dans des environnements souvent très blancs accentuant leur dimension abstraite, alors que Ricardo G. Elias observe des machines industrielles, des silos, des locomotives, des installations hydrauliques, tout l’effort d’un pays pour accroître son indépendance et s’ancrer pleinement dans la modernité.

Avec beaucoup de poésie et de pugnacité, Ulla Deventer concentre son attention sur les femmes, leur combattivité (des boxeuses), leur refus de rester encagées dans le regard des hommes, et leur volonté d’assumer pleinement leur indépendance, de corps et d’esprit.

A7

©Ulla Deventer

Where Are You From ? est ainsi un livre passionnant sur les réalités d’une île fière de son passé révolutionnaire, et désireuse d’assumer aujourd’hui une identité multiple.

Féministe, anticapitaliste, écologique ?

cuba-photography-missions-where-are-you-from

Cuba Photography Missions, Where Are You From ? photographies de Bert Danckaert, Charlotte Lybeer, Liudmila & Nelson, Ossain Raggi Gonzalez, Simon Roberts, Linet Sanchez, Ricardo Elias, Ulla Deventer, entretien (espagnol/anglais) entre Ossain Raggi et Bert Danckaert, textes de Alison Nordström, graphic design Kim Beirnaert,  Stockmans Art Books (Anvers), 2021, 126 pages

cuba-photography-missions-where-are-you-from (1)

Se procurer Where Are You From ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s