Les années pompes funèbres, par François Durif, écrivain

Untitel, Donald Judd, Marfa, Texas, 1984 « Pour quoi êtes-vous ici ? » (Robert Filliou) Vide sanitaire, de François Durif,est un livre de plis, de ballottements dans les forces contraires, de déplacements intimes, et de dialogue fin entre les vivants et les morts. « Mon récit risque d’être morcelé, je vous préviens – dans ma tête, un rond-point/ Ne…

L’argent ne rentre pas dans le tombeau, par Malick Sidibé, photographe

« Je ne suis pas artiste, moi je n’ai pas fait l’appareil. L’ingénieur qui a fait l’appareil, c’est lui l’artiste ! » Le 2 mai 2010, le photographe malien Malick Sidibé (1936-2016), interrogé par Pascal Beausse, était invité à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. Son intervention, alors enregistrée, est aujourd’hui publiée, à la façon d’un tapuscrit,…

Un artiste de la faim, par Michael Ackerman, photographe

©Michael Ackerman Après 7 numéro et 28 artistes publiés – Albert Elm • Alexander Binder • Alix Marie • Antoine d’Agata • Ben Altman • Bérangère Fromont • Chris Shaw • Christian Vium • Dylan Hausthor & Paul Guilmoth • Erik Kessels • Erik Van Der Weijde • Hiro Tanaka • JH Engström • Joan…

Une société anonyme de secours mutuel, par Florence Cats & Joseph Charroy, artistes

©Florence Cats & Joseph Charoy Comme il est bon de recevoir régulièrement des nouvelles des amis, par leurs livres, albums, essais, monographies ou/et fanzines. Qui étions-nous l’été 88 ? Portions-nous déjà des masques ? Qui se souvient de sa jeunesse dans l’autre monde ? Intitulé 88 jours, le nouvel opus de Florence Cats & Joseph Charroy, duo naviguant…

Roméo Mivekannin, l’art du dévoilement, par Sophie Zénon, artiste photographe

ROMÉO MIVEKANNIN, Série Béhanzin, Avant le dernier exil en Algérie, escale à Marseille, 2021, Bains d’élixir, pigments et liants sur toile libre, 227 x 261 cm, courtesy galerie Eric Dupont, Lors d’une récente conversation, nous avons évoqué avec Sophie Zénon, artiste visuelle, l’œuvre de l’Ivoirien Roméo Mivekannin, exposée à la galerie Eric Dupont. Comme pour…

Iles nues, par Angélique Boissière, photographe

© Angélique Boissière Comme elles sont belles et gracieuses, les Vénus anadyomènes de la photographe Angélique Boissière. Ce sont des femmes indépendantes, nues et pourtant pudiques. Dans leur regard, pas de défi, ni d’invitation provocatrice, mais une sorte d’absence, de retrait, de méditation calme. Pas de sophistication, elles sont la nature même. © Angélique Boissière…

La Maladrerie, utopie urbaine, par Julie Balagué, photographe

© Julie Balagué Auteure des ouvrages Eloge du logement (1993) et Des racines pour la ville (1998), Renée Gailhoustet s’est beaucoup questionnée sur la nature du logement social et sur ses liens avec la ville. Le quartier de la Maladrerie à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, construit à la fin des années 1970, est l’une de ses…

Appels d’air, cinquante artistes, par Les Editions de l’Epair

© Philippe Herbet / Les Editions de l’épair On étouffe, l’air est vicié, nous ne quittons plus notre muselière. Pensant trêve, interlude, respiration collective, Les Editions de l’Epair ont produit un petit livre composé des travaux de cinquante artistes et auteurs, Même les oiseaux chantent pendant le chaos. Des photographies, des dessins, des assemblages, de…

Comme un rêve de pierre, par Thierry Dumont, photographe

« Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre, / Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour, / Est fait pour inspirer au poète un amour / Eternel et muet ainsi que la matière. » (Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, poème La Beauté) Inventeur de l’érotisme photographique pariétal, Thierry Dumont a…

Melancholia, ma belle, ô ma torture, par Antonio Jiménez Saiz, photographe

C ©  Antonio Jiménez Saiz Après Elite Controllers (2016), No nos Aprenden a morir (2018), et une dizaine de fanzines réalisés généralement en une nuit, dans l’urgence de la création, voici le troisième livre d’Antonio Jiménez Saiz, tant de poussière, et moi si sourd. C’est une œuvre de glas, un face à face terrible avec…

De l’écosystème de la photographie en France, acquisitions des collections publiques

L’Etat français est puissant, il peut certes davantage, mieux, accorder davantage de places aux artistes en les soutenant de façon accrue financièrement et logistiquement, mais, loin de la plainte sempiternelle, on peut souligner aussi l’importance et l’ambition de nouvelles initiatives qui réjouissent, ainsi la publication au Bec en l’air – avec le soutien du Ministère…