En Autistan, par Lionel Jusseret, photographe

Il y a les livres de production courante, très bien faits, honorables, exaltants même, et il y a ceux qui comptent, se distinguant immédiatement des autres, parce qu’ils modifient notre perception, nous agrandissent en pensée et sensibilité, nous déroutent sans pour autant chercher à prendre le pouvoir sur nous. Parce qu’ils sont plus seuls, plus…

L’esprit des lieux, par Guillaume Zuili, photographe

Ce qui frappe d’emblée dans l’œuvre de Guillaume Zuili est la dimension temporelle : le temps est en effet chez lui une matière, une pâte à traverser, opaque et translucide, l’énigme fondamentale. On perçoit dans son travail photographique le fleuve de l’Histoire, des chaos, des drames, et la formidable inventivité humaine pour imaginer les conditions…

Eclairer le passé par l’avenir, la photographie d’histoire, par Antoine Cardi, photographe et auteur

Photographe autodidacte, Antoine Cardi s’intéresse à la mémoire des lieux et de leurs métamorphoses. A l’occasion des commémorations nationales du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie ayant eu lieu en 2014, il a comme historien et artiste décidé de photographier des lieux communs, banals, sans qualités particulières a priori, ayant été pourtant le théâtre de…

Une vie américaine dans le Perche, par Guillaume Zuili, photographe

A l’invitation de Christine Ollier, Guillaume Zuili, installé aux abords de Los Angeles (Etats-Unis), est venu dans le Perche, en Normandie, pour une résidence de travail. Ouvert à la nature par la puissance du désert californien, le photographe français a trouvé en ces terres où le vert prédomine une puissance d’inspiration inédite. Dans le Perche,…

Lumière, fuite de lumière, temps, par Clara Chichin, photographe

  A l’occasion de sa première grande exposition personnelle à l’Abbaye Saint-Georges de Boscherville (Seine-Maritime) intitulée Le dos des arbres, j’ai demandé à Clara Chichin de poser elle-même quelques mots sur ses images. Deux poèmes m’ont été adressés, que je confie à mon tour aux lecteurs de L’Intervalle. Membre depuis 2012 du studio Hans Lucas,…

Michel Journiac, la photographie comme perturbateur identitaire

Pour dénoncer faux-semblants et hypocrisies sociales, Michel Journiac (1935-1995) a utilisé son corps. Artiste emblématique des années 1970 et 1980, à l’origine avec Gina Pane et Vito Acconci de l’art corporel en France, il fascine et choque le public avec une performance ayant fait date, Messe pour un corps (1969), action où il invite chacun…