J’aimais l’en-allée haletante et me sentir très erratique, Victor Segalen par Thierry Girard, photographe

Pendant longtemps l’œuvre de Victor Segalen (1878-1919), médecin militaire de la marine et écrivain, ne concerna que quelques privilégiés, ou chanceux. Des noms circulent, dont s’emparent des messagers, le poète cosmographe Kenneth White, le photographe Thierry Girard. Sensible aux notions segalenienne d’en-allée et de divers, l’auteur du récent Le monde d’après aux éditions Light Motiv…

Brûler les villes endormies, par Sylvain George, poète et cinéaste

« Quelque chose qui ne passe pas, demande à prendre forme, qu’il s’agit de déchiffrer obstinément sur le fil des frontières, de sculpter à l’os jusqu’à la poussière. » Sylvain George écrit et filme à partir de l’ordre du crime formant la substance même de la biopolitique des sociétés de contrôle avancé. « Quelque chose…

La conquête de l’espace, Las Vegas selon Frédéric Stucin, photographe

Las Vegas n’existe pas, c’est une image mentale. Las Vegas reçoit des dizaines de millions de visiteurs par an, c’est un enfer, une drogue dure, un moment de cinéma où les figurants supplient de payer pour exister. De 2011 à 2017, Frédéric Stucin a photographié, pour sa première monographie baptisée Only Bleeding (Le Bec en…

Voyager aux lisières de l’inconscient, par Elde Gelos, photographe

Berma est un livre d’Elde Gelos, pseudonyme de Miguel Angel Felipe Fidalgo, photographe d’origine espagnole vivant au Chili depuis 1996, et fondateur de la maison d’édition La Visita. Cet ouvrage est le fruit de vingt ans de routes, de chemins de traverses, d’errances. Ses images sont en noir & blanc & nuances de gris, soit…

Apprendre le désert, une errance photographique d’Aurore Dal Mas

Il y a des jours pour ainsi dire limbiques, se déroulant entre brumes atmosphériques et mélancolie. Vous êtes allongé sur le canapé, regardant le plafond de façon hagarde. Vous vous observez depuis les nuées, vous trouvez ridicule – il y a bien plus intéressant qu’un moi blessé, qu’un Soi désaccordé, et tant de causes à…

Les chemins de l’inquiétude, par le dessinateur Louis Soutter

Louis Soutter est né près de Lausanne (Suisse) en 1871. A seize ans, le voici observant à la dérobée le corps des jeunes filles à qui sa mère donne des leçons de piano. A l’école, on remarque qu’il reste souvent à l’écart de ses camarades.Eugène Très bon violoniste, il sera bientôt, au conservatoire de Bruxelles,…

Memento mori, ou la vie photographique de Franck Déglise

Garde-Fou, de Franck Déglise, est un livre conçu comme une méditation sur la mort, l’énigme des origines, et le mystère de la visibilité, quand toute apparition est à la fois vécue comme illusion et vérité. Scrutant la matière photographique en espérant y découvrir l’apparition de visages capables de délivrer, tels des oracles, un message à…

Le Spleen de Téhéran, et les merveilleux nuages, par Jafar Panahi

Il y a chez les cinéastes iraniens contemporains (Abbas Kiarostami, Jafar Panahi, Asghar Farhadi, Moshen Makhmalbaf) comme un goût de l’errance (de préférence en voiture), de la mise en abyme (vertige borgésien des récits) et de la métaphysique (l’arbitraire d’un emprisonnement n’est pas impossible) faisant des œuvres de ces artistes de vrais objets de fascination…

Je crois qu’un jour, de Fabrice Guénier, le livre des égarements

On raconte généralement n’importe quoi sur la prostitution, quand on cherche à n’y voir qu’ordure et rapports de domination méprisants, alors que s’opère parfois, dans l’acte tarifé de non-rapport sexuel consenti, un sacrifice brûlant, menant le supposé consommateur à sa consumation, à sa perte, à sa perdition, à l’amour aussi. Il y a du sacre…