Reverdir à Giverny, par Jean-Hughes Larché, écrivain

Violon, 1915, Picasso « Je crois que plus que tout ce sui vous a empêché de me répondre, c’est le Démon qui, à l’âge que vous venez d’atteindre vous tient encore assujetti à je ne sais quelle préoccupation ou hantise, quel asservissement à la sexualité. » (Antonin Artaud à Pablo Picasso) Bien sûr le désespoir, l’acrimonie, et…

Dans le jardin de Giverny, vierge absence éparse, par Henri Foucault, photographe

©Henri Foucault « En travaillant à Giverny, j’ai compris pourquoi Claude Monet s’était installé ici. Le vent s’engouffre aisément dans cette saignée de la Seine, le ciel change en permanence. Les vibrations, les reflets des saules pleureurs sur la pièce d’eau font partie intégrante du spectacle et de la fascination que procure ce jardin. » Conçu comme…

Peindre des nymphéas, Monet à Giverny, par Jean-Philippe Toussaint, écrivain

« Le fait que je sois devenu écrivain ne m’avait jamais traversé l’esprit jusqu’à l’âge de vingt ans. Jamais, adolescent ou même étudiant à Sciences-Po, je n’aurais pu imaginer que j’allais un jour devenir écrivain. » J’ai beaucoup aimé les livres de Jean-Philippe Toussaint, le cycle de Marie Madeleine Marguerite de Montalte bien sûr (Faire l’amour, Fuir,…

Prendre l’air, la peinture de Corot à Monet, par Marina Ferretti Bocquillon, historienne de l’art

Thomas Jones (1742-1803) « L’histoire du premier commencement est pour nous en retrait parce que la force d’éclairement de la méditation ne peut être à la hauteur des relations simples de la tonalité fondamentale du questionnement, l’étonnement, et n’est pas non plus capable d’endurer cette tonalité. » (Méditation, Martin Heidegger, traduit par Alain Boutot, Gallimard, 2019) Plein…

Michel Fresson, le traducteur, par Bernard Plossu, photographe

© Bernard Plossu « On effleure les saisons, les arbres vibrent, le vent murmure… En un mot, Michel Fresson est mon traducteur. » (Bernard Plossu) Le monde se rétrécit, comme le goût de la nuance et l’effort de civilisation dans la délicatesse. Pour retrouver le chemin de la volupté et le sens de la profondeur, il nous…

Monet collectionneur, une aventure de la volupté

Je suis peut-être sensible comme un premier communiant à l’instant du sacrifice (et pourtant), mais lorsque j’ouvre le catalogue consacré à la collection d’œuvres d’art du peintre Claude Monet (exposition à voir actuellement au musée Marmottan), j’ai la chair de poule, tant ce qui s’offre à mes yeux m’apparaît comme un trésor d’intelligence sensible capable…