Chienne de Terre ? Non, Terre de chiens, par Cédric Ballarati, photographe

Dans A Dog’s Purpose (Mes vies de chien, 2017), film à la structure palindromatique, le réalisateur américain Lasse Hallström imagine l’âme d’un chien ne cessant de se réincarner en chiens de races différentes (berger allemand, golden retriever, labrador, petit chien de compagnie…) jusqu’à retrouver son maître sous la forme d’un ultime représentant de la gent…

Le désert croît, par Pierre de Vallombreuse, photographe

Pierre de Vallombreuse est un homme constamment en mouvement, amoureux de la planète Terre au point de se désespérer totalement de son avenir, travaillant pourtant sans relâche à la reconnaissance et préservation des peuples autochtones et de la biodiversité. Sensible aux blessés de l’Histoire, aux invisibles, son œuvre photographique est une tentative de préserver une…

Units, katas de Seth Lower, photographe

C’est un principe en aïkido : lorsque se présente une situation duale, duelle, il convient de rechercher l’unité, l’annulation du conflit par le renversement du regard et l’entrée dans un régime supérieur d’activité dépassant la logique causale ordinaire. L’ascèse y prépare, et c’est un grand étonnement de constater que la division plie naturellement sous la…

La traversée du temps, par René Tanguy, photographe

René Tanguy est un photographe rare, discret, un homme de départs et d’images fixes, une âme ferme et résonnante, ayant besoin de l’art pour comprendre un peu les contours de sa vie, de la vie. René Tanguy est un homme de haute mer ayant besoin de rivages, un enfant africain menant sa vie en Bretagne,…

Robert Frank, la dissolution du moi, par Arnaud Claass, essayiste, photographe

L’ouvrage que consacre le théoricien et photographe Arnaud Claass à l’œuvre de Robert Frank, Essai sur Robert Frank (Filigranes Editions, 2018), est un livre important, tant nous peinons à dégager l’auteur du séminal Les Américains, l’ami des écrivains beat, de la seule mythologie de la route. Arnaud Claass explore ici le travail d’un artiste aux recherches…

Un chœur pour calmer l’impuissance et l’absence, Du politique par Frank Smith

“Anthologie de voix” juxtaposées, Choeurs politiques, du poète Frank Smith (éditions de L’Attente) est une sorte de théâtre neuf, un ensemble de mondes en sujets, la constitution d’un espace entre des vivants qui parlent en exposant, dans la nudité d’une relation sans hiérarchie, leurs phrases brisées, blessées, relevées. Puissance de joie, la révolution est acte…

De la vie des morts, par la photographe Marine Lanier

Messagère psychopompe, Marine Lanier est une photographe très attentive à ce qui de la vie relève de polarités contraires, non pour les opposer, mais parce qu’elles construisent des tensions entre  lesquelles s’inventent les lignes de nos existences. Dans un livre de passages et de silences, Nos feux nous appartiennent (éditions Poursuite et JB, 2016), son…

Le chant du sabre et la gueule du dragon, par Bruno Carbonnet, conteur

Les éditions Hippocampe (Lyon) sont une véritable mine d’or, publiant très élégamment des livres de grande qualité. Dernière découverte en date, après Miscellanées casanoviennes de Jean-Claude Hauc (chroniqué ici-même), Cloaque de Bruno Carbonnet, livre consacré à l’affaire du naufrage du ferry Sewol le 16 avril 2014 au large de l’île de Jindo, qui fut un…

La fraternité Louis Guilloux, par ses amis réunis

La fidélité est une force motrice capable bien souvent de produire des merveilles et d’annuler, par le temps du ressouvenir actif, l’irréductible de la mort. A Saint-Brieuc, où vécut Louis Guilloux (1899-1980), une très belle société d’amis fait vivre depuis de nombreuses années la mémoire de l’auteur du prodigieux Sang noir (1935), livre de grande…

Sarajevo, habiter le langage des choses muettes, par le photographe Alban Lécuyer

Sarajevo, comme Alep, où vivre ensemble dans la diversité confessionnelle et identitaire était possible, a subi un urbicide. A voir aujourd’hui la capitale de la Bosnie-Herzégovine reconstruite en tous sens, qui s’en souvient encore ? Le béton des immeubles collectifs masque désormais les plaies, la colère, et la honte. Dans son projet photographique, Ici prochainement : Sarajevo,…

Le romantisme noir du photographe Calin Kruse

La série photographique du photographe allemand Calin Kruse intitulée Hoodlums and vagabonds est un voyage composé d’images âpres et magnifiques d’une humanité donnant le sentiment de constituer une communauté improbable d’exilés volontaires. Dans un noir et gris très granuleux apparaissent des êtres de la nuit, ce sont des amis. Une brune, seins nus, cheveux noirs…