Vers l’Est, une errance amoureuse et métaphysique, par Guillaume de Sardes, photographe-écrivain

Je suis très attaché au travail artistique de Guillaume de Sardes, élégant, sensuel, informé, intelligent, présenté régulièrement dans L’Intervalle. Ne cessant d’interroger les liens entre écriture et photographie, son dernier ouvrage, Vers l’Est (Hermann Editeurs), se lit comme une errance amoureuse et métaphysique aux confins de l’Europe soviétique. Il y a dans son classicisme un…

Lolita, femme fatale, par Guillaume de Sardes, photographe, écrivain

Essayiste (Nijinski. Sa vie, son geste, sa pensée, 2006) romancier (Le Nil est froid, 2009, Le Dédain, 2012, L’Eden la nuit, 2017), Guillaume de Sardes se situe aussi dans la tradition française des écrivains-photographes. Pour sa dernière programmation, Jean-Luc Monterosso lui offre le bel espace de la MEP (Maison Européenne de la Photographie, Paris) afin…

Michel Journiac, la photographie comme perturbateur identitaire

Pour dénoncer faux-semblants et hypocrisies sociales, Michel Journiac (1935-1995) a utilisé son corps. Artiste emblématique des années 1970 et 1980, à l’origine avec Gina Pane et Vito Acconci de l’art corporel en France, il fascine et choque le public avec une performance ayant fait date, Messe pour un corps (1969), action où il invite chacun…

Harry Callahan à Aix-en-Provence, ou les méditations d’un photographe solitaire

En période politique troublée et de désorientations de toutes sortes, la beauté sereine et mystérieuse des images du photographe américain Harry Callahan fait tout simplement du bien. Don de l’auteur à la Maison européenne de la photographie (Paris), les French Archives (catalogue superbe publié par Actes Sud) sont constituées de cent trente tirages. Il est…