Frappé(e)(s) à l’âme, par Hélène Cixous, écrivain

Une taupe « Parfois, rarement, il se produit une sorte de court-circuit : on se trouve simultanément dans les deux pays, celui de l’existence et celui de l’au-delà, cette double expérience est la pire des souffrances pour le sujet, le je ne sais pas où donner, de la tête, du sens. » Pour comprendre le drôle de titre…

The Voice, par Gaëlle Obiégly, écrivain

« Dans cent cinquante ans, je serai encore là. Je ne sais pas dans quel monde ni sous quelle forme. Un pied de pivoine, peut-être. Ou un faucon, j’aimerais bien. » Comment sait-on ce que l’on sait ? Par apprentissage (scolaire/intellectuel) ? Par intuition (lire Bergson) ? Par observation directe lorsque l’on travaille comme réceptionniste sur les Champs-Elysées ?   Cette…

Vie, mort, vie, par Thibault Biscarrat, poète

Orphée, 1865, Gustave Moreau « Aujourd’hui, voici, la solitude m’assiège mais mon cœur n’a pas peur. Il existe un lieu, une voix, un destin. » Thibault Biscarrat écrit des livres où la parole brûle. Des livres où résonnent les mots du Christ repris par Saint Luc : « J’apporte le feu sur la Terre et qu’ai-je voulu sinon qu’il…

Pierre Guyotat, le scandale, par Michel Surya, écrivain

©Catherine Hélie « Au commencement étaient les putains. » Pour qui a lu un jour Tombeau pour 500 000 soldats (1967) ou Eden, Eden, Eden (1970), il est évident que Pierre Guyotat est l’un des plus grands écrivains français des dernières décennies. Un écrivain scandaleux car habité par des visions témoignant d’une sorte d’épopée négative plongeant au cœur…

Le crime, la sainteté, la littérature, par Yannick Haenel, écrivain

La porte de l’Enfer, 1880-1917, Rodin « Des journées comme celle qui venait d’avoir lieu, nous allions en avoir beaucoup d’autres, et non seulement il était impossible de s’y soustraire, mais il fallait endurer les scènes de crime de janvier 2015, celles de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher de Montrouge ; il fallait soutenir l’insoutenable afin que…

Bartlebying, par Serge Airoldi, écrivain

©Serge Airoldi « Fuir, mais en fuyant, chercher une arme. » (Gilles Deleuze, Dialogues) Insula Bartleby, de Serge Airoldi, est une lecture savoureuse, magnifiquement informée, du texte de Melville publié une première fois en 1853, et de ses exégèses.  C’est une œuvre très libre, interrogative, suspensive, déclarative, guidée quelquefois par la logique des paronomases à la façon…

Belgiques, par les frères Dardenne, et la revue Les Moments littéraires

©Guy Jungblut « Si l’introspection protestante est rarement le fait des Belges, la recomposition autobiographique est plus prégnante en France – avec la forme de fictionnalisation qu’elle implique. » (Marc Quaghebeur) Un numéro de la revue Les Moments littéraires (direction Gilbert Moreau) entièrement consacré aux diaristes belges, accompagné de deux portfolios confiés à la photographe Anne De…

Dans l’hypnagogie, par Laure Samama, écrivain, photographe

© Laure Samama La quatrième de couverture intrigue, provoque, étonne : « Vaut-il mieux un barbu dans son lit ou au-dessus de sa tête ? Le saucisson est-il moteur d’action ? » Parce que nous mesurons très mal ce que le confinement a fait à notre santé mentale (cf ci-dessus), il nous faut des témoignages, des travaux d’artistes, des livres…

Chine, fantasme littéraire, par Jean-Michel Lou, écrivain

« Le lieu de mon écriture est ce vide que le chinois non su a creusé dans la langue française. Toutes mes phrases se dirigent vers le chinois muet, vers la Chine maternelle refusée. » Qu’est-ce que le fantasme Chine pour Jean-Michel Lou, né d’une mère chinoise ne lui ayant pas transmis sa langue, et…

Autoportait dans l’atelier, par Giorgio Agamben, philosophe

Autoportrait (près du Golgotha), 1896, Paul Gauguin, huile sur toile, Museu de Arte de Sao Paulo Assis Chateaubriand « Un crabe qui tient un papillon en l’air au-dessus de lui entre ses pinces. » Autoportrait dans l’atelier est l’un des plus beaux livres du philosophe Giorgio Agamben, peut-être son plus beau. Il s’agit d’un autoportrait intellectuel, bâti…

Roman, culture et société, par Claudio Magris et Mario Vargas Llosa, écrivains

« Victor Hugo, écrit Claudio Magris, pouvait utiliser la même langue, le même style, la même écriture dans ses romans et dans ses pamphlets contre Napoléon III. Kafka, lui, n’aurait pas pu utiliser l’écriture et le style de La Métamorphose dans une intervention politique, par exemple pour défendre les mineurs de Silésie. » Texte né d’une rencontre,…

Abécédaire balzacien, par Christian Garcin, écrivain

« Absolu. Cela peut être l’or, l’Art, le sens caché du monde. Ailleurs, et l’année même de la mort de Balzac, ce sera un cachalot blanc. Balthazar de Claës, dans La recherche de l’absolu, Frenhofer dans Le chef d’œuvre inconnu, Louis Lambert, le poursuivent et y sombrent – comme Achab dans l’Océan. » Balzac est un monument,…