La maison qui m’habite encore, par Aassmaa Akhannouch, photographe

©Aassmaa Akhannouch L’enfance est la matrice, est un rêve, est un avenir. Avec La maison qui m’habite encore, Aassmaa Akhannouch, colauréate avec Cyrus Cornut (article dans L’Intervalle du 22 juillet 2021) du dernier prix HSBC pour la photographie, cherche à retrouver un des lieux les plus précieux de son enfance. Les souvenirs sont mouvants, ce…

Tarifa-Tanger, caresser les contours, par Marine Lécuyer, photographe

©Marine Lécuyer Les zones frontières sont souvent les plus intéressantes, espaces troubles, à la fois d’arrêt et incertains, territoires des relégués comme des plus astucieux. Avec Tarifa-Tanger, Marine Lécuyer explore ces deux lieux extrêmes situés en vis-à-vis, chacun de l’autre côté de la mer Méditerranée.   Avec une belle intuition poétique et formelle, permettant de…

Méditerranée, vers un nouveau paradigme ?

© Yohanne Lamoulère Publication de qualité, le deuxième numéro de la revue Styles de vie issue de la centrale marseillaise La Fabrique de la Méditerranée s’interroge sur le devenir de nos comportements et modes de vie dans la « bio-région » méditerranéenne à l’heure des catastrophes – écologique, sanitaire, économique. Intitulée « Mesure et démesure », cette nouvelle livraison…

India, le don des couleurs, par Harry Gruyaert, photographe

© Harry Gruyaert / Magnum Photos Selon Harry Guyaert, l’Inde est une « orgie de couleurs ». Voyageant depuis quarante ans dans ce pays pluriel, le photographe de l’agence Magnum a rassemblé ses archives pour un livre somptueux publié par Atelier EXB. Dans le labyrinthe des couleurs que rencontre le photographe belge, il y a la pauvreté,…

Esprit de Garcin, es-tu là ? par Amine Oulmakki, photographe marocain

J’avais envie de rendre hommage à Gilbert Garcin, mort en avril à 90 ans, mais je ne trouvais pas la forme. Me plaisait bien sûr l’histoire de l’entrepreneur en luminaires entamant à la retraite, après un stage en 1992 avec Pascal Dolémieux aux Rencontres d’Arles, une œuvre fulgurante de fantaisie surréaliste : de petits personnages…

Le voyage marocain, par Francis Kauffmann et Bernard Plossu, photographes

« Loin du monde, je trouve ma place. » (Francis Kauffmann) Du thé et des sourires. C’est le début du monde, c’est la possibilité et le respect de l’autre, c’est la civilisation. C’est aussi le titre d’un livre de photographies de Francis Kauffmann, publié en 2014 chez Médiapop Editions (Mulhouse), épuisé désormais. L’art n’est pas…

Les destinerrances du photographe Bernard Plossu

« Bernard Plossu est un homme tellurique en quête d’une abolition de toute séparation avec le monde, dans la nostalgie des rochers, de la terre, des rivières, de la mer. La photographie est une tentative de reconquête de cet univers perdu, des retrouvailles avec ceux qui se pressent. Sentiment d’appartenance aux mouvements du monde. »…

Une mémoire de pierre, par Manuela Plossu, artiste multidisciplinaire

Il y a de petits Plossu qui sont de grands Plossu. Quand Bernard a décidé de devenir papa, il a ramassé de petits cailloux multicolores, les a photographiés, et a fait naître une fille. Des yeux comme des galets, des petits points sur la plage comme une peinture dans le sable d’Australie, voici Manuela, sa…

Maroc, sables colorés de la mémoire, par FLORE, photographe

FLORE est une photographe de l’inactuel, du contretemps, inscrivant son art dans le léger décalage entre ce qui nous aveugle du présent, et les lumières cherchant à nous atteindre depuis un fond d’intelligence très ancienne. A travers l’épaisseur du noir se confondant avec le faux-jour de nos vies, se lèvent des images de grande délicatesse,…

Casablanca, ville métisse, par Monique Elen et Jean-Louis Cohen, architectes

La nouvelle publication chez Hazan de l’ouvrage de référence, Casablanca, Mythes et figure d’une aventure urbaine, de Monique Elen et Jean-Louis Cohen, paru une première fois en 1998, puis en 2004, va sans nul doute susciter un regain d’enthousiasme pour une recherche remarquable sur la constitution et les formes d’une ville considérée comme un laboratoire…

Les photographies passagères de Christophe Bourguedieu

Lorsqu’il aborde le territoire d’une ville, le photographe Christophe Bourguedieu laisse agir en lui la force motrice de l’attention flottante, traduite par la triade sensation-émotion-pensée. La lumière nimbant ses paysages est une puissance de transfiguration, doucement érotique. Il s’agit pour le photographe de travailler l’approche des scènes, des visages, des géométries comme des œuvres ouvertes,…