Tu rêves de ce lieu, Voyage Voyages, une exposition au Mucem

J’entends le mot voyage, j’ouvre un volume de Nicolas Bouvier. Je tire de la bibliothèque le très beau Le dehors et le dedans, son unique recueil de poésie. J’ouvre au hasard : « Un peu de gris, un peu de pluie / et c’en est déjà presque trop / il faut chanter si bas pour…

Les vraies richesses, par Lucien Jacques et Jean Giono, amis

« Ecoutez compagnons… » Lucien Jacques, Le sourcier de Giono est un très beau titre pour évoquer la mémoire de celui qui fut graveur, peintre (essentiellement aquarelliste et graveur), poète, directeur de revue, et éditeur important, publiant le célèbre écrivain dès les années 1920. Concomitante de l’exposition Giono présentée au Mucem, une deuxième exposition au…

Lolita, femme fatale, par Guillaume de Sardes, photographe, écrivain

Essayiste (Nijinski. Sa vie, son geste, sa pensée, 2006) romancier (Le Nil est froid, 2009, Le Dédain, 2012, L’Eden la nuit, 2017), Guillaume de Sardes se situe aussi dans la tradition française des écrivains-photographes. Pour sa dernière programmation, Jean-Luc Monterosso lui offre le bel espace de la MEP (Maison Européenne de la Photographie, Paris) afin…

Entre sourire et silence, le roman-photo, par Jan Baetens

« Un roman-photo ou photo-roman est une histoire généralement sous une forme proche de la bande dessinée, composée de photos agrémentées de textes disposés dans des phylactères. Des journaux comme Nous Deux, Lancio ou Girls en France, ou comme Grand Hôtel en Italie sont spécialisés dans la publication d’histoires en roman-photo, à connotation généralement sentimentale. » (fiche…

La Méditerranée, espace photosensible, par Guillaume de Sardes, commissaire d’exposition

Guillaume de Sardes est écrivain (L’Eden la nuit), photographe (Retours à Beyrouth) et commissaire de l’édition actuelle du festival Photomed consacré à la photographie méditerranéenne, exposant dans différent lieux d’art de Marseille de nombreux auteurs, pour la plupart jeunes. J’ai souhaité l’interroger pour L’Intervalle sur les principes d’orientation du vaste cycle d’expositions qu’il a imaginé,…

Ambivalences et métamorphose de la Grèce contemporaine

En avril 2013, Georges Didi-Huberman découvre Athènes, « sans doute un paradis de culture ». Pourtant, ce qui frappe d’abord le grand historien d’art est « l’intolérable en acte qui nous dit violemment ce que devient l’Europe aujourd’hui ». Une barbarie quotidienne au musée de l’Acropole et les fantasmes de blancheur de ceux qui la rénovent – récemment…