F.I.J., Fixe l’Image Juste, par Eric Rondepierre

Comme dans la série D.S.L., les images de la série F.I.J. d’Eric Rondepierre sont des reprises de vue de photogrammes de film captés à travers le prisme de la télévision numérique (films de Truffaut, Allen, Polanski, etc.). Ce sont d’abord des prises d’écran d’ordinateur puis des agrandissements sans retouche de l’image capturée. Contrairement au Précis de…

Pierre-Yves Freund n’existe pas, par Pierre-Yves Freund, plasticien

L’œuvre de Pierre-Yves Freund s’apparente à une méditation sur le très peu et le lien forme/pensée/forme. Son travail interroge plus qu’il n’affirme. Ses prélèvements de matériaux dans la nature ou la ville, lors de ses marches, sont des suspensions de temps destinées, dans un espace géographique donné, lors d’une exposition, ou dans le secret d’une…

De la vie des marionnettes, par Pierrick Naud, plasticien

Il y a dans les dessins de Pierrick Naud, plasticien né en 1969, un jeu très grave d’hybridations, de superpositions et de masques faisant apparaître des présences fantomales qui pourraient être d’un conte noir de dimension discrètement ésotérique, à la façon d’une œuvre de Lewis Carroll. Au centre du papier une petite fille aux yeux…

L’écriture comme infini, par Jean-Christophe Norman, plasticien

7 Né en 1964, Jean-Christophe Norman, écrivain-plasticien, vit et travaille à Besançon, voyageant beaucoup pour ses projets et expositions (Japon, Québec, Cambodge, Sicile, Suisse, Pologne, Cambodge). Il a e entrepris depuis trois ans une oeuvre au long cours intitulée Ulysses, a long way, qui consiste à réécrire entièrement le livre de James Joyce sous la forme…

L’événement de la disparition, par Eric Rondepierre (2)

Eric Rondepierre habite des images qui ne sont pas les siennes, mais qui lui sont pourtant intimement liées. Ayant dû « s’enfermer pour sortir » (dans les salles obscures de son enfance, dans son iconothèque personnelle, dans les cinémathèques du monde entier), le plasticien, célébré pour son travail sur l’inquiétante étrangeté de photogrammes ramenés à leur silence…

L’événement de la disparition, par Eric Rondepierre (1)

Eric Rondepierre habite des images qui ne sont pas les siennes, mais qui lui sont pourtant intimement liées. Ayant dû « s’enfermer pour sortir » (dans les salles obscures de son enfance, dans son iconothèque personnelle, dans les cinémathèques du monde entier), le plasticien, célébré pour son travail sur l’inquiétante étrangeté de photogrammes ramenés à leur silence…