De la vie des marionnettes, par Pierrick Naud, plasticien

Il y a dans les dessins de Pierrick Naud, plasticien né en 1969, un jeu très grave d’hybridations, de superpositions et de masques faisant apparaître des présences fantomales qui pourraient être d’un conte noir de dimension discrètement ésotérique, à la façon d’une œuvre de Lewis Carroll.

Au centre du papier une petite fille aux yeux fermés, ou cachés par une visière de fusain, nous contemple.

La bouche est close, mais l’innocence de l’enfant sage incarnant le Jugement dernier cache l’effroi du condamné qu’il est, ou que nous sommes.

Les personnages qu’imagine Pierrick Naud sont des mystères, des énigmes métaphysiques, des possibilités d’êtres surgis d’un rêve ayant gagné le jour.

Sans titre 6 -Graphite et vernis sur papier- 21x14,5cm- 2016
sans titre 6, graphite et vernis sur papier, 2016 – copyright Pierrick Naud, courtesy La Galerie Particulière

Ils sont moins de fiction, que d’une surréalité douce et noire, très concrète quoique inaperçue.

Encre, graphite, vernis, papier découpé, faïence, pierre noire sont moins des outils que des possibilités de révélation pour qui aime à se cacher dans les plis de la réalité.

Faisant souvent songer au « négatif d’une vieille plaque photographique » (Dominique A), les œuvres de Pierrick Naud font de la métamorphose ovidienne le substrat d’un travail  permanent sur l’identité, nécessité quelquefois toute la force d’un dispositif théâtral (des installations) ou technique (les rayogrammes) pour apparaître dans toute sa complexité.

L’artiste saisit en l’humain les poussées du végétal ou de l’animal sauvage, cartographiant de façon très singulière l’instant du désordre organique.

Sans titre 3 -Graphite et vernis sur papier- 19x13,5cm- 2016
sans titre 3, graphite et vernis sur papier, 2016 – copyright Pierrick Naud, courtesy La Galerie Particulière

Dans un livre publié par les éditions Filigranes à l’occasion d’une exposition de ses œuvres à la Galerie Particulière (Paris), Pierrick Naud, Sous les paupières un sillage, l’écrivain Eric Pessan prend la parole : « Ils avancent sans hésiter, ils sont nom- / breux, très nombreux, leurs silhouettes / ondoient puis finissent par s’imposer. Leurs / gestes sont assurés, leurs voix fermes. Ils / parlent lentement. Ils ont contenu leurs / paroles si longtemps que leurs mots ont / gagné un coupant, une force évidente. »

Sans titre 1 - Graphite et vernis sur papier-18,5x12,5cm-2016
sans titre 1, graphite et vernis sur papier, 2016 – copyright Pierrick Naud, courtesy La Galerie Particulière

Ce sont des marionnettes ayant pris leur autonomie, des fantasmes articulés devenus des messagers psychopompes.

Le motif de l’oiseau, proliférant, amusant, inquiétant, est ainsi associé à nombre de personnages, petit garçon cherchant à prendre son envol ou danseuse gracieuse à la Degas, pelotes de traits, visages aux yeux maquillés de herses, photogramme inédit d’un film de Franju.

Comprendre alors que les êtres de passage issus de la main du peintre sont des nautoniers permettant aux âmes le franchissement des rives.

Sans titre 2 - Graphite et vernis sur papier-23x15cm- 2016
sans titre 2, graphite et vernis sur papier, 2016 – copyright Pierrick Naud, courtesy La Galerie Particulière

Pierrick Naud, Sous les paupières un sillage, textes de Dominique A, Philippe Piguet, Eric Pessan, Olivier Delavallade, Pierrick Naud, Filigranes Editions, 2017, 104 pages

Filigranes Editions

Site de Pierrick Naud

Confidence des Archipels, exposition de Pierrick Naud à la Galerie Particuliète (Paris), du 2 septembre au 7 octobre 2017

La Galerie Particulière

main

Se procurer Pierrick Naud, Sous les paupières un sillage

(les œuvres montrées ici sont exposées à la Galerie Particulière, le livre des éditions Filigranes offrant un plus vaste panorama du travail de l’artiste)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s