April in Bruxelles, by Joseph Charroy, fanzinator

Pendant ce temps-là, en Belgique, ça bosse encore. Ça compile, ça brasse, ça s’embrasse aussi, sûrement, au moins dans les coins, et ça fanzine à mort. Après le superbe Passer par le feu, de Sophie Fougy (Primitive Editions, mars 2020), présenté comme il se doit dans L’Intervalle, voici de Joseph Charroy himself, Avril. Après April…

La mélancolie et la paix, par Ayline Olukman, artiste multimédia

« Mes lèvres bleues dessinent / le sourire que tu recherches // Mon amour. » Née à Strasbourg, ayant vécu et travaillé à New York, l’artiste multimédia Ayline Olukman a construit La mue (Médiapop Editions) dans la beauté des correspondances. La mue, c’est la métamorphose, Ovide, les nymphes, la loi des transformations, mais c’est aussi…

L’air privé de lumière des corps en révolte, par Ulrich Lebeuf, photographe

Il est évident que la grève générale est un préalable à toute discussion dans la bascule des rapports de force. Il est évident qu’un certain nombre de secteurs clés de l’économie doivent être nationalisés, et que l’hypothèse communiste n’en est encore qu’à ses balbutiements. Il est évident que les pulls noirs à capuche ont de…

De l’action selon la pensée chinoise, par Romain Graziani, philosophe

« Plus j’ahane à la trouver, plus je l’enfonce en oubliance. » (Michel de Montaigne) Spécialiste du taoïsme (lire son Fictions philosophiques du « Tchouang-tseu », chez Gallimard, collection L’Infini, en 2006), Romain Graziani déploie avec L’Usage du vide, Essai sur l’intelligence de l’action, de l’Europe à la Chine une réflexion passionnante, et pleine d’humour,…

Et in Arcadia ego, par Paul Rousteau, photographe

  L’Arcadie est un lieu difficile d’accès. Y vivent des bergers, en harmonie avec la nature, écoutant la musique du dieu Pan, joueur de flute. On y fait l’amour tranquillement, avec qui veut, puisqu’il n’y a pas d’instinct de propriété. Le photographe Paul Rousteau appelle ainsi Arcadies ses images de paradis. Ce sont des tableaux…

La merveille du carton, par Eva Jospin, plasticienne

Après Felice Varini en 2015, Shigeko Hirakawa en 2014 et Patrick Dougherty en 2011 (liste non exhaustive), la plasticienne Eva Jospin est invitée par le Domaine de Trévarez, château de briques roses et de granit situé dans le Finistère sur les flancs des Montagnes Noires, à y exposer son travail et à y réaliser une…

Au large de l’Histoire, par Kenneth White, cosmographe (2)

« Conscient de vivre dans un contexte historique marqué par l’historicisme d’un côté et le progressivisme de l’autre, je me suis dit très vite que la géographie, et, au fond de la géographie, la géologie, étaient les disciplines susceptibles d’offrir les bases d’un nouveau terrain. » Un bonheur arrivant rarement seul, les éditions suisses Héros-Limite publient un…

Chypre et les désastres de la guerre, par Monique Deregibus, photographe

A Chypre, Monique Deregibus a rencontré l’absurde d’un conflit territorial commencé il y a plusieurs décennies, affectant aussi bien les hommes que l’entièreté du visible. A Chypre, où toute prise d’images est suspectée de servir les intérêts des puissances étrangères, ou des ennemis séculaires, Monique Deregibus a fait fi de l’interdiction de photographier. Son troisième livre…

L’esprit de la nature, par le photographe Rajak Ohanian

Il y a, en quatrième de couverture du catalogue consacré au travail de Rajak Ohanian, c’est un signe, une citation tirée des Métamorphoses d’Ovide traduit par Marie Cosnay, interrogée il y a quelques semaines ici même sur sa monumentale entreprise. Nous sommes à l’âge de la Création : « Avant la mer et les terres et le…

L’Hexaméron d’Italo Calvino, six leçons pour traverser le siècle

Les Anciens, au moment d’inventer leur poème, invoquaient la Muse, cette puissance ordonnatrice, cette gardienne de la Mémoire, parce qu’arracher un fragment au tout racontable nécessitait quelque précaution, quelque protection, quelque force supérieure. Quand tout est devenu arbitraire, il reste aux Modernes la teinte de l’ironie, parfois sublime, comme chez Robert Musil, dont voici l’incipit…