La mélancolie et la paix, par Ayline Olukman, artiste multimédia

24_1093
© Ayline Olukman

« Mes lèvres bleues dessinent / le sourire que tu recherches // Mon amour. »

Née à Strasbourg, ayant vécu et travaillé à New York, l’artiste multimédia Ayline Olukman a construit La mue (Médiapop Editions) dans la beauté des correspondances.

La mue, c’est la métamorphose, Ovide, les nymphes, la loi des transformations, mais c’est aussi un écho sonore : nue, nuée, nuage, amure, amour.

3_2000_c
© Ayline Olukman

Il y a des collages à la façon d’Hannah Hoch, des natures mortes très vivantes, une jeune fille pudiquement endormie, dont le visage est celui d’une bergère d’Antoine Watteau.

Comme on compose des bouquets de fleurs séchées, Ayline Olukman invente des constellations d’images provenant de tous horizons, mystérieuses et sensuelles.

De l’eau mousseuse stagne sur une surface rose zébrée de lignes brunes.

6_2000_c
© Ayline Olukman

Un cheval blanc à l’œil très ouvert semble effaré par quelque spectacle situé en hors-champ.

Il y a des remous, des nageuses alanguies, des surfaces de nacre, le sexe doux d’un coquillage dévoilant son intimité.

Ayline Olukman photographie des peaux, le temps qui fuit, la splendeur de ce qui s’efface, la fécondité du vivant par-delà la mort.

10---copie_2000_c
© Ayline Olukman

 

Son ouvrage s’ouvre avec délicatesse, comme si chaque image relevait d’une proposition de caresse.

Des escaliers mènent à des chambres inconnues, grandes comme des nuits peuplées de fantasmes, des lacs aux eaux turquoises ou des ciels californiens.

Au commencement était la lumière.

f02b07fca6fb416840332b2cc5b0e88b
© Ayline Olukman

 

Passe une naïade au clair de lune.

« Le jaune fluo, un soleil citron, / un soleil fou. // Fusion de la réalité et du mythe, / le délice du lapis-lazuli. // Pour se rattraper, / le vert pomme des arbres en mai. // Une poire absinthe, / au goût sucré et amer. // Le rouge tâche de ton vin / sur mon pull. // Le pourpre a l’odeur d’un certain / gouffre, le moment où l’on vacille. // Tu tournes autour de ton mystère, / le noir c’est le sexe. »

Avec La mue, Ayline Olukman explore la forme de son futur.

lamue

Ayline Olukman, La mue, photographies/collages/textes Ayline Olukman, Médiapop Editions, 2019 – 500 exemplaires

Ayline Olukman

L303H5A5
© Ayline Olukman

Médiapop Editions

 

main

Se procurer La mue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s