La Russie, emmitouflée de mélancolie, par Didier Bizet, photographe

La Russie a la tête haute, la Russie a souffert, souffre, souffrira toujours, la Russie boit, danse, crie, se bagarre et fait l’amour jour et nuit. La Russie est lointaine, mais c’est un autre nous-même, que Didier Bizet a rencontré, voyageant de Moscou à Soudal, de Vladimir à Kazan. Son livre, Itinéraire d’une mélancolie (Les…

Ecrire, photographier, Laure Samama en majesté

« Tes mains s’effacent, seul persiste le monde alentour, lointain, ouvert aux autres, fermé à mon regard. Je ne sais pas s’il m’est devenu opaque, interdit, fermé, ou si au contraire il s’offre enfin à moi dans toute son aridité. » C’est une seule feuille pliée en huit comportant en son milieu une fente, comme une bouche,…

Rendre la mort fréquentable, par Guy Benoit, poète ou à peu près

« nûment, nous y voilà » L’Anxure, qui est aussi un recueil de poèmes de Guy Benoit, coule dans les veines, coule dans les yeux, coule dans ce qui coule. Guy Benoit ? « Poète et encore moins, mais de plus en plus allergique aux bidouilleurs de langue. » Un ruminant vivant à Sacé, en Mayenne, c’est beaucoup. Né en…

Dans la perspective d’une vie passionnante, par le photographe Claude Dityvon

Lorsqu’il photographie Mai 68, Claude Raimond-Dityvon (1937-2008) rend compte de ce que peut être le théâtre d’une révolte majeure. Cofondateur avec son épouse Christiane et quelques autres bandits (Alain Dagbert, Martine Franck, Hervé Gloaquen, François Hers, Richard Kalvar, Jean Lattès, Guy Le Querrec) de la turbulente Agence Viva en 1972, Dityvon n’a pourtant commencé à…

La peinture métaphysique de Djamel Tatah

Les peintures de Djamel Tatah sont immédiatement reconnaissables : des personnages mélancoliques, songeurs ou soucieux, isolés sur des aplats de couleurs, des migrants stoïques étonnamment présents malgré leur allure de silhouettes découpées. Il y a en eux une insondable solitude, mais aussi toute la trame des drames contemporains – les millions de déplacés, de déportés, que…

Le Vermont, zone interdite par Stéphane Lavoué, photographe

Au Royaume du Nord Est, dans le Vermont, Etats-Unis, entre Lowell, Salem, Wolcott et Sheffield, pour survivre, il faut savoir se taire, affronter le froid glacial et les bois coupants comme des lames de rasoirs. Au Royaume du Nord, il y a des lacs où faire disparaître des cadavres, des chiens errants, des grands-mères sauvages….

Eclats de vie tremblante en photographie, par Marie Sordat, commissaire d’exposition

Tenter une histoire de « la photographie qui tremble » depuis les années 1950 est un projet inédit, passionnant, follement ambitieux, mené par la photographe et commissaire d’exposition Marie Sordat. Exposition prévue du 22 février au 22 avril 2018 au Musée du Botanique à Bruxelles, rassemblant trente photographes de nationalités différentes et de lignes esthétiques à la…

Le tremblement délicat du monde, par Emmanuelle Gabory, photographe

Découvert presque par hasard, le livre d’Emmanuelle Gabory, à Tanger tout va bien… m’a immédiatement ému. Composé de silences, d’images très délicates, tremblées ou pas, construisant un climat envoûtant, cet ouvrage écrit le jour, mais composé pour une grande part la nuit à l’objectif, s’offre comme une succession de seuils, de points de passages, de…

Le projet photographique Azimut, une expérience d’éveil (2)

J’ai présenté récemment – le 30 août 2017 – l’enthousiasmant projet du collectif Tendance floue, Azimut (L’offrande des hommes, des lieux et des non-lieux) polyptique psychogéographique, work in progress éditorial qui comprendra à terme six volumes concernant une trentaine de photographes. Patrick Tourneboeuf était de la seconde marche. Je lui ai demandé de légender simplement, sensiblement,…

L’être humain n’est pas une île, par la photographe Léa Habourdin

Léa Habourdin photographie à l’heure de l’anthropocène et de la sixième extinction de masse des animaux. Son regard est hanté par le sentiment d’une catastrophe que nous ne parvenons pas à arrêter. Son dernier livre, Survivalists (Fuego Books, 2017), se fait l’écho d’un mouvement aujourd’hui non négligeable d’individus pour qui se préparer à la fin…

La pensée de jouvence de M. le béni, fou de joie

Dans un essai magistral, L’Axe du Néant, paru en 2003, le philosophe et romancier François Meyronnis a su exprimer comme personne avant lui l’esprit de la collection L’Infini (Gallimard), qui accueillait son texte : diagnostic du nihilisme en sa puissance de ravage planétaire, mais aussi pari sur la merveille,  l’ivresse du rien, constituant l’envers d’une force…

Traverser Rome avec Nanni Moretti

A Rome avec Nanni Moretti, de Paolo Di Paolo et Giorgio Biferali, est un livre qu’on ouvre en souriant, parce qu’on sait qu’on y sera reçu en amitié, qu’on aime les prophètes farfelus chevauchant leur Vespa, et que la capitale italienne possède la folie salutaire qui nous manque parfois. Rome est un scandale, capitale du…