L‘énigme de la douceur, par Anne Dufourmantelle, psychanalyste

« Douceur sont ses lèvres, douceur est sa bouche, douceur sont ses yeux, douceur est son rire… » (stance dédiée à Krishna) J’ai demandé à plusieurs amies ce qu’elles entendaient par le mot douceur. C. m’a répondu : « La morsure de la tendresse. » I. : « Un enveloppement. » A. : « Respirer avec l’autre. » T. : « La délicatesse, l’effleurement, l’attention. » M. : « La terreur…

Derrière un Vittel-menthe, par Didier Blonde, écrivain

« Il m’arrive, parfois, à peine entré, de ressortir. Non, je le vois bien, ici, n’est pas mon genre, pas de place qui me convienne, trop de bruit, de lumière, de musique, de télévision, de soliloques au téléphone, je ne m’y reconnais pas, aucun visage qui me retienne, un coup d’œil m’a suffi, allons voir…

Le nouvel âge du vivant, par Corine Pelluchon, philosophe

Avec Marielle Macé, Vinciane Desprez, Barbara Stiegler, Cynthia Fleury et quelques autres femmes philosophes de grande sensibilité, il est possible aujourd’hui de repenser avec beaucoup de vitalité et d’espoir l’ensemble de nos liens écosophiques, à l’autre, à soi, à l’environnement naturel. Professeure d’éthique et de philosophie politique à l’université Gustave Eiffel (Paris-Est), Corine Pelluchon propose…

Cicéron et la cause de la liberté, par Stefan Zweig, écrivain en exil

« Le plus sage qu’un homme intelligent et pas très courageux puisse faire lorsqu’il en rencontre un plus fort que lui, c’est de l’éviter et d’attendre sans honte le moment où la voie redevient libre. » Peut-être. Publié en français en 2013, soixante-quinze ans après son élaboration, dans le volume Romans, nouvelles et récits de Stefan Zweig…

Vivre en France, par Gertrude Stein, écrivain

« Les écrivains doivent avoir deux pays, affirme Gertrude Stein, celui auquel ils appartiennent et celui dans lequel ils vivent réellement. Le second est romanesque, il est séparé d’eux-mêmes, il n’est pas réel mais il est réellement là. » Ayant vécu la majeure partie de sa vie en France, Gertrude Stein (1874-1946), grande collectionneuse d’art…

Art et liturgie à l’âge de la religion capitaliste, par Giorgio Agamben

« Après des années passées à lire, à écrire, à étudier, il arrive parfois qu’on parvienne à comprendre ce qui constitue notre manière spéciale – si elle existe – de procéder dans la pensée et dans la recherche. Il s’agit dans mon cas, de percevoir ce que Feuerbach appelait la « capacité de développement »…

Laisse-moi, ne me laisse pas, je meurs, par Rafael Chirbes, écrivain

« Ne me laisse pas, me suppliait-il. Il me faisait mal, il me clouait les ongles dans le dos. Je vais rater le dernier train, répétai-je. Et, pour me libérer, je fus obligé d’écarter avec une certaine violence les doigts qu’il m’avait plantés dans les épaules et de tirer fortement ses bras vers le haut. Je…