Sur le vif, par Sabine Weiss, photographe

Jeune orthodoxe, Sofia, Bulgarie, 1994 © Sabine Weiss « J’ai voulu témoigner de la profondeur de l’être, la révéler, au grand jour. » Oui, bien sûr, Sabine Weiss, ce sont les baisers d’amoureux, les enfants, les petits métiers (mariniers, lavandières, balayeurs, ramoneurs…), le peuple, la rue, l’âpre quotidien, la tradition humaniste, dit-on facilement en pensant aussi à…

New York, belle obsession, par Frank Horvat, photographe

 ©  Frank Horvat « On photographie les femmes qu’on voudrait aimer, les paysages dans lesquels on voudrait se fondre. » (Frank Horvat) Mort à 92 ans le 21 octobre 2020 à Boulogne-Billancourt, Frank Horvat est l’un des grands photographes ayant émergé en France dans les années 1950.  ©  Frank Horvat Pionnier, touche-à-tout, d’avant-garde, l’artiste a travaillé aussi…

Les secrets du tirage, par Guillaume Geneste, maître d’art

Colette © Guillaume Geneste « Je trouvais magique de voir que, sur une même feuille de papier à lettres, il était possible d’écrire un poème et de faire apparaître une photographie. » Le tirage à mains nues, de Guillaume Geneste, est le grand livre qu’il manquait en France sur l’art du tirage. Premier ouvrage essentiellement de textes…

En bords de mer, par Robert Doisneau, pêcheur d’images

« J’ai dix-sept ans, je suis maigre et mal fringué. J’apprends un métier sans avenir. Le décor qui m’entoure est absurde. Quand je montre mes photos à mon entourage, ils sont tous d’accord, c’est de la pellicule gâchée. M’en fous, je continuerai quand même. Un jour peut-être il y en aura pour trouver dans mes images…

Seuls, mais ensemble, Robert Doisneau-Maurice Baquet, une amitié

« Je tâcherai de garder la joie de voir les choses puisque de toute façon chaque type est seul, c’est comme ça, mon pauvre monsieur. » C’est évident pour beaucoup, peut-être, mais il n’y aurait pas Robert Doisneau sans Jacques Prévert, comme il n’y aurait pas Jacques Higelin sans Prévert et Cocteau, c’est-à-dire sans une…

La conscience fiévreuse d’une absence, par Laure Pubert, photographe

Tarjei Vesaas (1897-1970) est un écrivain norvégien liant la nature à la salvation et au mal. Son roman Les Oiseaux, traduit en 1967 par Régis Boyer, décrit la vie âpre et magnifique dans une région lacustre de Mattis, âgé de trente-sept ans, appelé « La houpette », et de sa sœur aînée Hege. Mattis comprend les signes…